Magazine Politique

J'accuse anne-marie lizin !

Publié le 27 janvier 2009 par Mj1729

art_66239

Ce mardi à 13 heures, le verdict Lizin du comité d’audit du PS est attendu, elle ne doit pas espérer obtenir un non-lieu face à ces manquements et agissements, elle ne peut être au-dessus des dispositions légales et statutaires de son parti, ce sera « la tête de Lizin » ou des démissions massives de militants du PS s’en suivront, la mienne est prête dans mon tiroir, les limites de l’acceptable sont pourtant déjà dépassées avec la cascade des affaires de Charleroi, la tension est énorme, l’avenir du PS se joue avec la dernière mise en scène de la dépensière effrénée et outrageuse du PS… !

Politique de la chaise vide ou pas, la Hutoise Anne-Marie Lizin a dépassé tout entendement des principes démocratiques de ses électeurs, si on les laissait s’exprimer sur son comportement tant vis-à-vis de son maïorat à Huy que dans le cadre de ses actions politiques nationales, sa mise à l'écart de la vie politique serait incontestablement demandée par le peuple, d’ailleurs n’est-elle pas plus préoccupée par ses voyages et ses voltes fastes à l’étranger comme à Guantanamo qui ne préoccupe aucunement la Belgique, notre pays est trop petit que pour s’immiscer dans les affaires des grandes puissances, faire diversion sur des dossiers aucunement sensibles pour notre pays, n’est pas la mission d’élue que les citoyens lui ont octroyée, elle est très loin des causes socialistes fondamentales que des préoccupations réelles de nos citoyens dans l’état de la gravissime crise actuelle dont toute notre population se trouve dans les instants de la crise mondiale, des dizaines de milliers de licenciement qui eux demandent un traitement dans l’urgence et pas des explications de spécialistes sur les conditions de Guantanamo… !

Une Sénatrice-bourgmestre à la questure du  Sénat qui rentre dans un mutisme profond et tente de se dérober sous une prescription judiciaire pendante, en ne se présentant pas éventuellement à l’audit demandé par les instances supérieures de son parti, non seulement ce serait un déni de démocratie interne à son parti, mais ne serait-ce pas déjà avoué son crime à moitié, alors qu’elle réserve ces pièces justificatives pour la justice du 9 février prochain contre "Le Soir Magazine" par le biais de son avocat Serge Moureaux.

La mission exclusive d’un centre hospitalier de Huy, fusse-t-elle universitaire et axée sur la recherche dont des échanges internationaux envisageables, a la seule prérogative de soigner les habitants de sa région et non de se livrer à des dépenses inutiles et exagérées fortement contestées par rapport aux objectifs réels poursuivis par le milieu hospitalier, Anne-Marie Lizin n’est ni médecin, ni chercheur, à ce que je sache ?

Anne-Marie Lizin se présentera ou ne se présentera pas devant le comité d’audit du PS, mais l’évidence qui l’emporte pour l’opinion publique, les militants du PS, est bien que la protagoniste de cet inadmissible abus de la carte de crédit de l’hôpital CHRH de Huy, doit être évincée de la vie politique du parti, qui prend habituellement cause pour les démunis de nos régions francophones, si tel n’était pas le cas, face à ce fin limier des dépenses de la politique wallonne qui est impliquée dans pas moins d’une dizaine de procédure judiciaire, alors c’est toute la crédibilité du parti socialiste qu’il faudra rejeter !

Lizin et les sages commandeurs du parti socialiste peuvent arranger sa situation que ce soit sur le plan politique ou la reportant aux affaires judiciaires et pénales, le choix du citoyen quant à lui ne fera preuve d’aucune indulgence à son égard pour les prochaines élections et certainement pas à l’égard de tout le parti, du système socialiste complètement pourri depuis l’assassinat d’André Cools, n’en déplaisent malheureusement aux quelques bons ténors parlementaires restants qui font encore un travail parlementaire acceptable, mais dans le contexte des affaires du PS depuis avant les dernières élections régionales, cela dure depuis plus de deux années, la chute vertigineuse de tout un parti est proche, Lizin étant la goutte faisant déborder le vase… !

La description de l’affaire Lizin est  connue de fond en comble et n’a que trop durée, mais ce qui est paradoxal à quelques heures de sa comparution à l’audit du parti, c’est l’ambivalence existante entre ses détracteurs pour un jugement d’exclusion immédiat, l’écart pure et simple des instances du parti et de ses mandats politiques et le soutien que certains lui consacrent encore dans la province de Liège comme le Bourgmestre Willy Demayer qui demande de ne pas intervenir de façon aussi précipitée et de lui accorder la présomption d’innocence ?

Il y a le jeux opposé des frères Moureaux, Philippe Moureaux de son piédestal du PS qui rejoint l’avis de son Président Elio Di Rupo dans une rupture unilatérale, sans compromis et d’une exclusion sans concession pour les valeurs éthiques non respectées au sein du parti socialiste (la patience n’a que trop durée)  et Serge Moureaux (non PS) et avocat qui assure sa défense en justice et veut court-circuiter l’impact  du parti, il y a cependant un lien de cause à effet pas très orthodoxe dans l’intriguante pièce qui va une nouvelle fois se jouer dans l’amphithéâtre du PS ou faudrait-il dire dans l’anti-chambre, ou tous les compromis sont permis ?

Il est certain que si un parti ne peut s’improviser en un petit tribunal comme l’a exprimé son avocat Serge Moureaux, alors il n’y a pas d’exclusive pour s’en remettre à la Justice qui épluchera tous les comptes du temps de sa présidence à l’Intercommunale du CHRH de Huy ainsi que de sa gestion de sa Ville (entre 1998 et 2002), la procédure disciplinaire du gouvernement wallon le même jour ne restera pas en reste, mais elle doit alors être commise démissionnaire d’office des instances du PS et de tous ses mandats, il y a tout de même un minimum de déontologie à respecter dans une démocratie de droit.

Faut-il autant de temps pour permettre au PS de se démarquer de l’une de ses brebis galeuses, le mien est déjà compté, soyez-en assuré… !

27-01-2009, 12:21:51 Actualités politiques

actualités actualités  affaires intérieures affaires intérieures  anne-marie Lizin anne-marie Lizin  audit audit  avocat avocat  bourgmestre bourgmestre  carte de crédit carte de crédit  comité comité  commune commune  courard courard  démission démission  di rupo di rupo  disciplinaire disciplinaire  gouvernement gouvernement  Huy Huy  justice justice  parti parti  philippe moureaux philippe moureaux  politique politique  PS PS  questure questure  sanctions sanctions  sénat sénat  sénatrice sénatrice  serge moureaux serge moureaux  socialiste socialiste  wallon wallon 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mj1729 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines