Magazine Culture

Vers de bonnes habitudes de consommateurs ?

Publié le 27 janvier 2009 par Jotbou

C'est une émission que j’avais trop rapidement pourfendue en pronostiquant une disparition prématurée, mais force est de constater qu’elle tient la longueur et même mieux que cela, puisqu’elle bat régulièrement des records d’audience.

Donc, on sait que “Un dîner presque parfait” repose sur un concept simpliste de compétition de cuisiniers amateurs se lançant un petit défi sur cinq jours… Le choix des candidats étant toujours très soigné, il fait apparaitre semaine après semaine des types de personnages récurrents (le traditionnel, le raffiné, l’exotique etc.).

Mais ce qui est encore le plus malin dans ce programme, c’est le message qui est traduit dans la présentation de l’émission. Car en résumant, ce divertissement se découpe en trois parties distinctes : l’achat des ingrédients, la préparation et la soirée. Sur ces trois chapitres, seuls deux révèlent véritablement l’aspect de compétition, le préparation et la soirée…

Mais alors, pourquoi donc consacrer une partie de l’émission à cette phase d’achats, commerciale ? On pourra me rétorquer qu’il s’agit là de donner un lien temporel dans la “journée de compétition” de chaque concurrent. Oui, mais non ; le lien est plus sensible dans ce cas de figure car il va s’agir d’associer dans la plus parfaite des logiques du monde l’achat, la consommation au plaisir et à la satisfaction sociale qui en découle.

Le raccourci se traduit ainsi, pensez à acheter, consommer (dans tous types de boutiques, car l’on voit aussi bien petits commerces que grandes surfaces), de cette manière votre vie sociale s’en trouvera améliorée… Bien évidemment, cette ficelle est couramment utilisée (spécialement par les chaînes commerciales) et permet ensuite au cours des écrans publicitaires d’établir de nouveaux liens logiques entre les produits présentés et l’utilisation séduisante que nous en propose l’émission.

Alors comme je le dis, cette technique est couramment utilisée dans de nombreux programmes (interrogez-vous sur le générique de présentation du programme court “Que du bonheur” de TF1…). Je pense cependant qu’il est toujours bon de faire ce genre de rappel quant à l’utilisation sous-jacente d’une émission.

Réfléchissons au delà de l’image...


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jotbou 238 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte