Magazine Côté Femmes

Le technique du lavabo

Publié le 27 janvier 2009 par Angie21

Lavabo_by_memelsteak.jpg

L'homme et moi faisons partie de ces couples qui discutent de tout et de rien. Ca va de science et vie junior,  n passant  par animaux, planète, thalassa, mais aussi modes et travaux. Parfois même, nos sujets sont même carrément du genre femme actuelle.

Et ce matin, justement, notre sujet de conversation c'en était un, un de ces sujets femme actuelle. Je crois bien que le sujet était même plutôt digne des Zamours.

Sauf que celui là de sujet, c'est comme avec la cuvette des toilettes et le dentifrice non fermé, il est récurrent.

Notre salle de bains est attenante à la chambre à coucher. Après ma douche, je m'active ici et là, je prends mon shampoing et me mets en position (devant la lavabo, la tête en bas), pour me laver les cheveux. Position que je pratique depuis que je suis en âge de ma laver les cheveux toute seule et presque tous les jours depuis que je vis avec l'homme. Il faut le noter.
L'homme rentre dans la salle de bains, s'asseoit sur le rebord de la baignoire et pour la je-sais-plus-combientième-fois me demande "chouchou, tu ne serais pas plus à l'aise dans la baignoire ?"
L'homme il est gentil, mais après cinq ans de vie commune, dont une année et demi de mariage et la même question qui revient deux fois par mois, au bas mot, il devrait savoir que me laver les cheveux sous la douche, je sais pas y faire.
Yep.
D'abord, j'aime pas les douches à rallonge, et puis le truc sensuel avec l'eau chaude et la vapeur, au son de Barry White, tout ça, tout ça, ce n'est que dans les films. Parce que j'ai essayé en vrai, c'est loin d'être aussi sensuel, même avec Barry en fond sonore. Je pense qu'il faut avoir une technique bien précise, un savoir-faire.

Et puis, dans les films, l'héroine est toujours pimpante en sortant d'une telle douche, moi, je suis est toute fripée, façon vieille pomme,  toujours une mèche qui colle aux joues qui sont aussi rouges comme après une heure de course à pied, sans parler du rideau de douche qui lui aussi me colle toujours à la cuisse et l'oubli systématique de la serviette de bains à proximité... So glamorous, isn't it ?

Ensuite, après avoir testé et ce plusieurs fois, se laver les cheveux sous la douche lorsque ceux-ci sont très longs, ce n'est pas pratique ou alors, je suis victime d'un complot, j'ai droit à une énigme à résoudre, avec un cadeau à la clé. Mais moi, je suis nulle au Cluedo.

Donc, après avoir démêlé la tignasse avec force coups de peigne, il y a toujours des noeuds qui apparaîssent comme ça, sans crier gare, j'ai toujours du savon plein les yeux et je ne vous parle pas du rincage, et ce malgré toute ma bonne volonté. J'ai toujours et encore du savon partout, je dois ensuite repasser au lavabo pour parfaire cet exercice.
Alors, je reste avec ma douche courte, sans les 12 travaux d'Hércule et je me lave les cheveux au lavabo. Et j'ai beau expliquer mes nombreuses et infructueuses tentatives à l'homme, rien n'y fait, il me pose toutjours cette question.

Tenace, l'homme. Ou alors, j'explique très mal.

Votre technique à vous, c'est plutôt comment ?


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angie21 523 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine