Magazine Société

La guillotine, une machine qui tuait

Publié le 27 janvier 2009 par Moonbloggeur
La guillotine, une machine qui tuaitPlus personne, de nos jours, n'oserai remettre en cause l'abolition de la peine de mort.

En revoyant, hier soir sur Arte, l'excellent film de José Giovanni, "Deux hommes dans la ville", servi par la prestation magistrale de Jean Gabin et Alain Delon, je n'imagine même pas ce qu'était à l'époque la peine de mort. Peine capitale, comme on l'appelait, mais peine effroyable et inhumaine surtout.
Comment pouvait-on penser que la mort pouvait venger la mort ? Et comment des jurés pouvaient décider du droit de vie ou de mort d'une seule personne ? Personne ne peut décider ça.
Ce soir, France 2 diffuse, à 20h35, la première partie de "l'abolition", téléfilm retraçant le combat de Robert Badinter (joué par Charles Berling) pour l'abolition de la peine de mort. Gageons que ce "morceau" d'Histoire pas si lointain, porté sur le petit écran, permettra de comprendre comment la France s'est rangée du côté des pays un peu plus civilisés que d'autres. Et espérons que de l'autre côté de l'Atlantique cette Histoire aura un début d'écho ...

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Moonbloggeur 55 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine