Magazine Rugby

Comment Umaga s'est fait piéger

Publié le 27 janvier 2009 par Pierre Salviac

Si l’arrivée de Saint-André à Toulon ne fait pas débat, le cas Umaga en revanche divise les observateurs.

A-t-il eu raison d’accepter de redevenir joueur ? A cette question je réponds qu’il n’avait pas le choix.

Il restait à Umaga un an de contrat avec Toulon. Si le Président Boudjellal le licencie (même pour incompétence) il être obligé de le payer pendant un an à rien faire pour ne pas risquer de perdre devant les prud’hommes.

Il fallait donc trouver une combine. A Toulon on sait faire.

Umaga garde son statut de manager et le salaire qui va avec, mais redevient joueur, ce qui renforce l’effectif de Toulon et contribuera peut-être à éviter la descente.

Saint-André devient Président-délégué, ce qui lui donne autorité sur Umaga.

Donc le boss c’est Saint-André qui prend mine de rien la place d’Umaga. Celui-ci se retrouve manager-joueur et doit faire contre fortune bon coeur parce que rien dans son contrat stipule qu’il est exempté de jouer.

T’as compris le coup ? aurait dit Walter Spanghéro.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pierre Salviac 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines