Magazine People

John Travolta: ses proches démentent être impliqués dans le complot visant à lui extorquer de l'argent!

Publié le 27 janvier 2009 par Benjamin Tolman
john travolta Agrandir l'image

John Travolta et sa femme sont actuellement victimes d'un complot visant à leur extorquer de l'argent suite au décès de Jett Travolta, leur fils de 16 ans. Obie Wilchcombe, l'ancien ministre du tourisme des Bahamas, qui était également l'un des proches de la famille, fait partie des trois personnes qui ont été accusées d'être à l'origine de ce complot mais qui clament toujours leur innocence.

En plus de clamer son innocence, Obie Wilchcombe défend la sénatrice des Bahamas, Pleasant Bridgewater, qui a été accusée d'extorsion de fonds avant d'être relâchée suite au versement des 40 000 $ de caution. La sénatrice a par ailleurs démissionné de son poste.

Démentant son implication dans l'histoire, Obie, qui a quant à lui été libéré vendredi dernier par la police, a déclaré: "Je n'ai jamais rien demandé aux Travolta, pas une seule fois! Je n'ai jamais rien attendu d'eux. C'est aussi ridicule qu'absurde. La famille Travolta souffre, c'est complètement fou. Les bahaméens se sont montrés très gentils avec les Travolta.”

L'ancien ministre du tourisme a également révélé que Pleasant Bridgewater l'avait contacté la semaine dernière pour lui dire que "quelqu'un était en train de faire quelque chose d'inconvenant". D'après ses dires, il se serait empressé de transmettre cette information aux avocats de la famille Travolta: "Elle savait que j'étais proche des Travolta. Elle voulait attirer mon attention sur quelque chose."

D'après Obie, c'est pour cette raison qu'il a été interrogé par la police avec la sénatrice ainsi qu'avec l'ambulancier Tarino Lightbourne.

Le complot concernerait un chantage à propos de photos du corps de Jett Travolta, le fils de John et de son épouse Kelly Preston, décédé des suites d'une attaque dans leur demeure familiale aux Bahamas. Aucun autre détail concernant les menaces reçues contre la famille n'a été donné.

La somme demandée à l'origine en échange des photos de Jett était de 25 millions de dollars. Les détails du complot n'ont pas été dévoilés mais les avocats de la famille, Mike Ossi et Howard Butler, ont déclaré: "Malheureusement, dans une période aussi difficile que celle-là, il y a toujours des gens qui essaient de profiter des autres et de s'enrichir à leurs dépends. Nous ne laisserons jamais passer ça!"


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine