Magazine

Nicolas Sarkozy - Initiation et Contre Initiation

Publié le 27 janvier 2009 par Hugues-André Serres

Nicolas Sarkozy - Initiation et Contre Initiation

Il est dit dans tous les textes au sujet de l’initiation : Nul ne peut prétendre à la vie et à la liberté sans une mort préalable. Cette mort est une mort symbolique dont le but est d’amener à la résurrection d’entre les morts. Les morts correspondant au côté profane de la vie ; l’illusion, la Maya où dit autrement l’inconscience. Ainsi tout être qui se respecte, dans toutes les traditions confondues, se doit de passer par une sorte de rite de passage vers l’âge adulte ou être supérieur « l’initié ». Ses actes forgeant les différentes étapes au cours de sa quête à la parole juste, la vérité et à la vie juste. Tout initié passe par ces épreuves sous la conduite d’un maitre, ou guide, ou initiateur. L’initiation conduit normalement à la liberté, la contre initiation à l’esclavage. Voilà la différence entre initiation et contre initiation. Or ces deux chemins partent pourtant à la base d’un même principe, d’un même sentiment, d’une même volonté ; grandir ! Le premier chemin reste toujours fidèle et en contact avec les mystères de la vie malgré les épreuves de l’existence. Le second chemin bifurque en cours de route pour suivre le mental dégénéré guidé par d’autres humains en vue de suivre un agenda, des plans… C’est ce que Nicolas Sarkozy fait ! Où a t’on vu que la créature peut se substituer à son créateur… ? On voit vite ou ça nous mène… !

Mais rassurez-vous ils n’y arriveront pas. Leur nouvel ordre mondial est déjà mort depuis bien longtemps et avant même qu’il ne soit né. Ils continuent à espérer envers une chimère (l’argent, le contrôle par le pouvoir) qui n’est autre que leurs prisons mentales qu’ils se sont eux-mêmes forgés durant des années et certains depuis des siècles en vue d’accomplir un plan illusoire. Lorsque les maîtres à penser de l’ordo Ab Chaos se sont coupé du monde en vue d’accomplir leurs plans. (La mondialisation par le contrôle des êtres et la spéculation spirituelle comme financière) Ils ont oublié une chose pourtant primordiale : Eux-mêmes ; leur âme ! Or l’âme suit le cours universel de la vie, de l’existence ; la lumière, elle-même morcelée en 22 Rayons épars, ou niveaux de conscience qu’il nous faut recouvrer. (Ils n’ont rien compris à la tradition Égyptienne, alors qu’ils s’en réclament au demeurant) Mais ce n’est que dans la noirceur des épreuves de la vie qu’elle se révèle. Se couper des épreuves que l’âme nous réserve c’est se séparer de la vie et des autres, donc par extension de la quête. C’est entrer en contre initiation avec les plans divins. La foi nous pousse à l’ acceptation de ce qui vient à nous. Ceci est juste, (chaque jour suffit sa peine) son refus nous pousse à la recherche de l’avoir par sécurité et par manque d’acceptation et de confiance dans les plans que le divin a pour chacun. Quelle est la cause ? Réponse : La peur ! (Or la peur crée l’égrégore en vue de notre propre chute. Mais ça on dirait qu’ils ne le savent pas encore. Donc… Chut… Silence !)

Le dilemme est de taille, c’est à chacun à présent de faire son propre choix. Monsieur Sarkozy l’a fait depuis belle lurette. Cette décision est irréversible et sans appel pour lui et ses semblables aujourd’hui. Il le sait et il n’a aucune chance de s’en sortir vainqueur. (Le peuple saura lui rappeler à temps) ses très nombreux engagements non tenus, ses mensonges…) Il n’y a donc plus rien à espérer de cet homme surtout avec son discours du 16 janvier 2009. (Le 16, le mental dans le tarot ou tour foudroyée, comme par hasard… !)

Je vous recommande également la lecture des sujets suivants


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Hugues-André Serres 11511 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte