Magazine Humeur

Exclusif : vous êtes tous chinois !

Publié le 16 décembre 2008 par Guillaume De Thomas

Liberté baillonnéeCeux qui me connaissent un peu se seront sûrement dit à la lecture du titre de ce billet que j'ai encore trouvé un bonne blague bien potache et ne s'inquiéteront pas outre-mesure. Ceux qui débarquent pour la première fois et qui n'ont encore jamais lu aucune de mes proses (euh... il y en a ? ;)), se diront avec certitude que je suis complètement à la masse (bon, là, ils n'auront pas tout à fait tort).

Aucun n'imaginera cependant que pour une fois, je suis très sérieux. Vous êtes tous chinois. En tout cas potentiellement. Car comme moi, pour la plupart, vous tenez un blog. Comme moi, pour la plupart, blog ou pas blog, vous usez sans modération de ce formidable truc qu'on vous a appris dès la primaire qui s'appelle "Liberté d'expression". Comme moi, donc, vous êtes susceptible de vous retrouver devant le tribunal correctionnel pour vos abus de langage. Comme en Chine.

En septembre, dernier, je vous racontais sur ce blog comment certains agents de la police rouenneaise procédaient pour établir la vitesse des automobilistes à l'oeil nu, suite à un contrôle routier dont j'avais été l'objet quelques jours auparavant.

Mécontent de ces méthodes, j'avais, parallèlement à la publication de mon billet, écrit à monsieur le commissaire de Police de Rouen pour lui faire part de mes doutes, rappelant que ses agents sentaient fortement l'alcool au moment de l'arrestation.

Pour avoir fait le constat, sur mon blog et dans mon courrier, d'une police sinon ivre, au moins pas très sobre, pour avoir supposé que la police boit, je me retrouve poursuivi devant le tribunal correctionnel pour outrage à agent, le 10 mars prochain.

Parce qu'en France, voyez-vous chers lecteurs, la liberté d'expression, c'est le droit de dire...ce que la force publique vous autorise à dire. Comme en Chine. Une sorte de démocratie à la carte. Et comme chez nous on ne fait pas les choses à moitié, pour coller encore plus à la réalité, si tout ça vous a laissé un goût amer dans la tête, rassurez-vous, vous aurez, comme-moi, le droit de... rire jaune !


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Guillaume De Thomas 28 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines