Magazine France

Le gouvernement et les banques en ligne de mire du PS

Publié le 27 janvier 2009 par Jeunegarde

ayrault.jpgroyal-rtl-banques.jpg A force de chercher l’opposition, Xavier Bertrand et le gouvernement vont finir par la trouver ! En ce début d’année elle semble se remettre de ses divisions pour repartir à la conquête de son électorat et plus précisément des couches populaires. Et la crise économique et financière pourrait bien lui donner des ailes ! Une semaine après la présentation de son contre plan de relance, le parti socialiste présentait cette après midi une motion de censure, votée par François Bayrou et toute la gauche, mais rejetée sans surprise, pour dénoncer l’inaction du gouvernement Fillon face à la crise et les menaces sur les libertés individuelles. Ce matin et à 2 jours de la grève générale à laquelle tous les militants socialistes sont appelés à participer, c’est Ségolène Royal qui s’en est prise violemment aux banques et aux mesures gouvernementales. Répétant à 2 reprises ce matin au micro d’Apathie sur RTL qu’elle en avait marre que le gouvernement n’ait pas pris la mesure de l’ampleur de la crise, elle a de nouveau dénoncé le bouclier fiscal mis en place au lendemain de l’élection de Nicolas Sarkozy qui a bénéficié aux plus riches au lieu d’être injecté dans le pouvoir d’achat. “Les Français ont le sentiment que les efforts sont mal répartis ou que l’injection des fonds publics dans les banques n’est pas suivie des mesures de contrôle nécessaires”. Banques qui selon elle continuent à faire comme si de rien n’était et à pratiquer des taux d’intérêts exorbitants.

En parallèle, l’ancienne candidate à l’élection présidentielle a répondu au ministre du budget Eric Woerth qui lui demandait d’éclaircir les liens entre Désirs d’avenir et Pierre Bergé et la manière dont elle fonctionnait sur le plan financier. Après la réponse de l’homme d’affaires qui disait faire ce qu’il voulait de son argent, reconnaissant avoir financé la fête de la Fraternité organisé l’an dernier ainsi que les bureaux de Ségolène Royal, cette dernière a rappelé que son parti est le Parti socialiste et que Désirs d’avenir est une association.


Tags: Ayrault, Bayrou, censure, Ségolène Royal

Related posts


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Soirée de gala au PS du Nord.

    Soirée gala Nord.

    Hier au Parti Socialiste, c’était fête… une soirée de présentation des contributions. Le format était simple, 7 minutes (sans vidéoprojecteur, le camion de... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Congrès PS : Nouvelle Gauche déposera une motion.

    Congrès Nouvelle Gauche déposera motion.

    On y arrive, le dépôt des motions - sur lesquelles les militants s’exprimeront - est prévu pour le 23 septembre. Avant cela, il y a eu des discussions de forme... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Congrès du PS : le cas Hamon et l'hypothèse Peillon

    Ainsi, à quelques jours du dépôt des motions, une première clarification a eu lieu au sein du Parti Socialiste. Inutile de gloser à l'infini sur les... Lire la suite

    Par  Dedalus
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • PS = Parti de Sénateurs

    Entre émotions et motions, tentons de résumer le bordel ambiant au PS ce lundi. Delanoë et Hollande se sont unis pour que le premier succède au second. Lire la suite

    Par  Philippe Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le PS est il nul ?... ben…

    ?... ben…

    J’ai enfin pris le temps de lire l’article de François Bazin « Le PS est il nul ? » du 18 septembre. Et en ces temps de postures, chausse-trappes et autres... Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le PS en lévitation.

    lévitation.

    Une fois encore, le PS a réussi le tour de force de prendre une position illisible pour le commun des mortels sur le plan proposé par Sarkozy. Lire la suite

    Par  Marc Vasseur
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Illisible PS…

    Par son abstention à l’Assemblée nationale sur le plan de soutien aux banques françaises, le Parti socialiste n’en finit pas de se rendre illisible, voire... Lire la suite

    Par  Philippe Thomas
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Jeunegarde 2824 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte