Magazine France

Audiovisue l: la majorité étudie une "nouvelle formule" sur la redevance (Copé)

Publié le 27 janvier 2009 par Torapamavoa Torapamavoa Nicolas @torapamavoa

Le patron des députés UMP Jean-François Copé a réaffirmé mardi son opposition à une augmentation, au-delà de l'inflation, de la redevance télévisée, votée quasi unanimement au Sénat, indiquant que la majorité des deux chambres travaillait à "une nouvelle formule".

(source : http://www.lesechos.fr/info/france/afp_00114534-audiovisue-l-la-majorite-etudie-une-nouvelle-formule-sur-la-redevance-cope-.htm)


***

A la veille de la réunion de la commission mixte paritaire (CMP, 7 députés, 7 sénateurs), qui doit dégager un texte de compromis sur la réforme de l'audiovisuel public, M. Copé a précisé qu'une réunion aurait lieu mardi en fin de journée à Matignon avec le Premier ministre François Fillon et les membres de cette CMP appartenant à la majorité.
Le Sénat a voté à une écrasante majorité la revalorisation de la redevance de 116 à 120 euros au 1er janvier 2010, soit une hausse de deux euros supérieure à l'indexation sur l'inflation.
"Cet amendement ne convient pas en l'état. Nous travaillons sur une nouvelle formule (...). Le fait de discuter (avec les sénateurs) ne signifie pas qu'on renonce à convaincre", a lâché M. Copé en souriant.
"La redevance est un impôt extrêmement mal compris par les Français. Nous, les députés UMP, ne sommes pas favorables à son augmentation", qui frapperait "le pouvoir d'achat" des Français en période de crise, a-t-il dit.
Selon une source parlementaire UMP, la solution qui pourrait être retenue par la majorité viserait, afin que personne ne perde la face, à acter une hausse de la redevance équivalente à celle votée par les sénateurs tout en la présentant comme exclusivement liée à l'inflation. L'indexation ne porterait alors pas seulement sur l'année 2009 mais aussi sur l'année 2008.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :