Magazine Poésie

On ne peut plus compter sur personne...

Par Pandora

Qui aurait cru que je serais contrariée de ne pas pouvoir me faire ma piqure, de ne pas m'injecter ma dose, de ne pas avoir mon fix ? Vous? 

Moi pas en tout cas !

Et pourtant, c'est ce qui arrive ce soir, je suis privée de ma dose, parce que mon pharmacien n'avait pas en stock ma boite de seringues magiques...

J'ai changé le jour de mon injection pour arrêter de me gâcher le weekend, non pas tant à cause des effets du produit que j'ai la grande chance d'assez bien tolérer (en dehors du passage du camion poubelle et de quelques courbatures qui se faisaient plus discrets ces derniers temps) mais à l'idée de savoir que je devais me piquer (Ca va vous suivez ? Je sais je suis c'est compliqué;-)

J'ai donc choisi de déplacer la piqure du samedi au mardi... Je ne sais pas trop bien pourquoi le mardi en fait, probablement parce que le mercredi est en général assez calme, au niveau de mon travail, ce qui me permettrait de rester relativement fonctionnelle même si j'avais droit aux effets secondaires du type rouleau compresseur  qui surviennent une fois par trimestre en moyenne...

Bon, faut dire que je l'ai peut-être un peu cherché...

Je suis venue refaire le plein à la dernière minute (je vous ai déjà dit que j'étais du genre procrastrinatrice et en plus, les corvées, on a naturellement tendance à toujours les remettre à demain, non ?). L'avonex m'est prescrit sur des ordonnances spéciales (médicament dit d'exception à 950 euros la boite tout de même, à ce prix là ça devrait être de la bonne et me faire planer bien plus que ça ;-)) pour une durée de 6 mois, avec renouvellement mensuel. Et le pharmacien savait donc, pour moi, qu'il me restait 5 mois de traitement... C'est mon dealer depuis cinq ans tout de même.

Sauf qu'il y a eu une période assez longue où j'ai interrompu mon traitement et où la boite qui avait été commandée pour moi s'est perdue dans leur réfrigérateur (oups)... donc ils ne font plus de stock. Moi aussi ma boite s'est perdue dans mon frigo, mais moi j'ai quand même utilisé l'Avonex périmé (d'un peu plus d'un mois en me disant qu'au pire il serait devenu simplement inefficace ce que les courbatures du lendemain ont infirmé)... OK, eux ils ne pouvaient plus le vendre !

Et comme à 18h23, je n'avais aucune envie de courir partout pour trouver une pharmacie qui aurait par miracle mon avonex en stock, je ne me piquerai pas ce soir... sur prescription de mon pharmacien !

Je le ferai demain à la place, un petit décalage (décidément c'est le mot de la semaine) sans conséquence que la vilaine malade indisciplinée que je suis pratique assez régulièrement. Mais moi, c'est normal, je suis dans la révolte et le déni et je fais donc n'importe quoi, tandis que de mon pharmacien, on attendrait plus de sérieux tout de même... Vous ne trouvez pas ?

Enfin ça me contrarie, mais ça fait toujours un jour de gagné finalement ;-))



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Pandora 57 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines