Magazine France

Grève générale

Publié le 28 janvier 2009 par Bgr

Tous les syndicats appellent l'ensemble des salariés du secteur public et du secteur privé à cesser le travail et à défiler dans tout le pays, demain jeudi, pour la hausse des salaires et du pouvoir d'achat, pour un contrôle plus strict des plans sociaux, et pour la défense des services publics, face à la crise économique. Près de deux cents défilés et rassemblements sont prévus sur tout le territoire. A Paris, le cortège quittera la place de la Bastille à 14 heures en direction de la place de l'Opéra, soit un parcours de plus de quatre kilomètres.

Une grève générale ne se décide pas sur un coup de tête, une grève générale n'est pas suivie par des millions de français sans raison. Certes, il faudra attendre demain pour mesurer l'ampleur de cette grève. Mais tout laisse à penser qu'elle sera fortement suivies avec d'importantes perturbations dans les transports terrestres et aériens. Tous les services publics seront touchés, avec par exemple près de 70% de grévistes annoncés dans les écoles maternelles et élémentaires. Les appels à la grève se sont aussi multipliés dans le secteur privé :  banques, assurances, métallurgie, énergie, commerce...

Nicolas Sarkozy a affirmé que "désormais, quand il y a une grève en France, personne ne s'en aperçoit". Il a dit aussi "j'écoute, mais je tiens pas compte" à ceux qui s'opposaient à ses réformes. Ses porte-parole et quelques-uns de ses ministres rivalisent pour en rajouter dans le registre de la provocation ou de l'autisme. Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que l'expérience sarkozyste risque fort de se terminer de la plus redoutable manière : dans la rue et dans la violence.

Alors maintenant, ça suffit !

Comme Laure, je n’aime pas, mais pas du tout la France qu’on nous trafique depuis mai 2007. Comme Florent, je pense que le désaccord citoyen doit s’exprimer et je préfère largement cette voie à des actions désordonnées, récurrentes, voire violentes.

Après le vote de la motion de censure par François Bayrou, j'aurais apprécié que le Mouvement Démocrate prenne une position sur cette grève générale, tant au plan national, qu'au plan départemental ou local.

A+

BGR : MoDem du Pays Basque (64)
http://bgr.hautetfort.com

Vivons la MoDem attitude :

être capable de dire oui quand les décisions sont justes, vont dans la bonne direction
être capable de dire non et de se battre quand elles menacent d'être injustes ou d'aller dans la mauvaise direction


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bgr 68 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte