Magazine Politique

On a retouve le PS entre Bastille et Republique

Publié le 30 janvier 2009 par Dagrouik

Et oui, l'année dernière, je vous avais relaté la perte du PS entre Bastille lors d'une manifestation de soutien aux 35 heures. Le 29 Janvier pour des manifestations partout, on a vu des cortèges socialistes à Nancy par exemple, comme le relate Maxime Pisano. A Marseille, on me signale que J-N Guerini à lui aussi user un peu sa semelle avec les manifestants. Ce doit être le cas ailleurs. Sauf à Paris.

Et oui, chez moi on a reçu un appel à faire son propre matériel militant et à rester statique au Cirque d'Hiver. Sur le manque de matériel militant dans la fédération de Paris du PS , je rappellerai qu'on a mangé et bu pour 15 000€ lors du dernier congrès fédéral.

Certains ont eu du courage, comme par exemple ces socialistes croisés à Bastille, ils n'avaient semble-t-il pas été informé des instruction fédérales parisiennes. Logique, Ils venaient de Montreuil, et à première vue là bas aussi on n'a pas de sous pour le matériel militant. C'est bien dommage, et malgré l'effort des militants ça fait amateur.

Et que dire de cet appel à faire son propre matériel militant que certains ont reçu par mail ? Grotesque, tellement grotesque que ça a commencé à buzzer tout doucement sur Facebook.

Soyons gentils, il y a du progrès: pour la manifestation de défense des 35H, seuls les journalistes savaient où les 50 socialistes étaient rassemblés. Sur un trottoir pour se montrer avec quelques photos à la clé, déclaration à la presse et hop l'affaire était dans le sac. Du moins le pensaient-ils, ça a été l'occasion de rigoler sur le dos du PS un peu partout.

Pour cette manifestation parisienne, vers 15H nous avons trouvé quelques 500 socialistes et quelques "stars" du PS qui se sont installés avec des éléphants devant le cirque d'hiver. Forcément me direz vous, les éléphants ça se trouve au cirque, et quel numéro avons nous raté ? Pas grand chose : Titine, Vals, Peillon, Montebourg et même des DSKistes, ce qui est un signe, moi je vous le dit: voire des DSKistes soutenir des salariés qui dénoncent le système qui marche à l'envers... Mais ils étaient statiques et avec 3 banderoles, 50 autocollants et 12 affiches (chiffres de mémoire). Le tout débordant sur le parcours du cortège et créant un bouchon. Un progrès donc. A noter la passage de Razzie Hammady faisant la tronche.

Et j'ai pu dire aux blogueurs qui m'accompagnaient, Hypos, Vogelsong, Aurelien, Eric Mainville... qu'on était sûr de trouver facilement Arlette Laguiller. Il suffisait de trouver le gros ballon rouge "LO", elle se situe toujours en dessous. Plus loin le PCF avait installé un truc place de la république avec happening et musique, le tout sous un gros ballon "PCF". Et c'est là que se trouvaient les militants cocos. Pour le PS , c'était bien plus simple, nos militants étaient là à regarder passer le cortège. Ca ricanait dans le cortège "Oh des socialistes, s'il pleut ils vont prendre racine". Par ce que même si Arlette, le PCF ou Besancenot étaient eux aussi statiques, "on" ne se moquait que des socialistes.

C'est logique mon parti part de tellement loin, un problème culturel dirait Vogelsong, qu'il doit faire plus d'efforts pour redevenir crédible. Il suffisait d'écouter autour de soi, des militants CFTC (sic) parler des stock-options à la sauce Fabius pour comprendre l'étendue du problème.

L'année prochaine, ils auront du matériel militant et par exemple un gros ballon rouge, et des banderoles pour les militants qui marchent ici ou là dans le cortège.
L'année d'après: Ils manifesteront en groupe avec ballons, sono (500 euros chez Kiloutou sans doute), camionnette, banderoles et tout le toutim. Donc dans 2 ans, ça fait loin quand même vous ne trouvez pas ?

Peut-être que d'ici là, la CFTC réclamera la nationalisation du secteur bancaire, 30% de salariés dans les CA... Écoutez le mp3 joint à ce billet, c'est Funky CFTC qui demande une meilleur répartition des richesses. Oui, vous n'avez pas révé, des syndicalistes chrétiens qui demandent une meilleur répartition du tas de fric qui ne cesse d'enfler. Il semble même que des militants MoDEM parisiens s'étaient donné rendez-vous place de la Bastille, c'était le cas de MIP et d'autres.

En tout cas, il y a du progrès.Le soir même chez Mââââââme Chabot, Martine Aubry a reconnu que 15% des salariés avaient été floués lors du passage aux 35 heures et qu'il faudrait donc en faire un bilan objectif en essayant d'identifier ces problèmes et de les corriger. Et aussi rappelé que la RTT avait été l'occasion d'un progrès en terme de qualité de vie pour des millions de Français. C'est étrange, mais quand on tenait le même discours en 2007 on se faisait taper dessus par certains, signe que les temps changent vous ne trouvez pas ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Dagrouik 2453 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines