Magazine

Arrivée du Vendée Globe : Foncia, Veolia, Brit’air, le tiercé gagnant !

Publié le 01 février 2009 par Rchampagne

le site Team Foncia  

le site Team Foncia

  Le Vendée Globe, course à la voile déjà mythique, touche à sa fin cet après-midi pour Michel Desjoyeaux (déjà vainqueur en 2001), qui franchira le premier la ligne d’arrivée avec son bateau Foncia.

Au total, 30 skippers inscrits avec à chaque fois un bateau dont le coût est estimé entre 1 et 2,2 millions d’euros. Tout est relatif en effet puisque les équipes engagées dans l’America’s Cup ont  des budgets dépassant parfois les 100 millions d’euros (source sponsorshop.fr). Tout est donc relatif !

Certains se demandent si ces investissements justifient les quelques centaines d’heures de retransmissions télévisées, radiophoniques, 12000 articles de presse, et plus de 100 millions de pages web visitées. D’autant que les média se concentrent souvent sur les 3 ou 5 premiers, réduisant ainsi l’impact médiatique des 25 autres concurrents.

60 % d’abandons !
D’autant qu’ils ne seront que 12 à l’arrivée, les 18 autres concurrents ayant connu des avaries les obligeant à l’abandon.

Les valeurs de l’entreprise
Pourtant, ce type de participation peut être un formidable élan pour la communication interne et externe, au travers des valeurs dégagées par ce sport : endurance, franchissement d’épreuves difficiles, persévérance, réactivité face aux aléas et imprévus; même si le navigateur est en « solitaire », c’est toute une équipe qui se relaie autour de l’évènement, avec une animation en interne pouvant être très présente dans l’entreprise. 

groupama-franck-cammas-voile
 Pour exemple, Groupama, engagé dans d’autres épreuves avec Franck Cammas, fait vivre chacune des courses sur son intranet, suscitant l’intérêt de nombreux salariés, qui ne s’étaient pour la plupart jamais intéressés à la voile auparavant. A l’aide d’un site interne spécialement développé, d’animations diverses autour de jeux concours, Groupama a réussi à mobiliser ses équipes autour d’un investissement important.

Internet permet désormais de suivre ce type d’évènements en direct et d’étendre l’impact médiatique : pour exemple, vous pouvez visiter  le site officiel du Vendée Globe , celui de Foncia ou encore de Véolia et Britair.

Le sponsoring, un outil de communication à faire vivre

Le sponsoring des entreprises ne se résume plus seulement à apposer un logo sur l’équipement d’un sportif et attendre le retour des média. Il s’agit d’un support évènementiel dont le service communication du sponsor doit se servir comme élément fédérateur au sein de l’entreprise et faire vivre en externe, pour une communication plus institutionnellede la marque.

Enfin, une petite pensée pour Norbert Sedlacek, qui franchira le Cap Horn seulement demain, et pour qui le Vendée Globe n’est pas encore terminé !

Pour ceux que la communication par le sport intéresse, une conférence, organisée par les étudiants de l’IAE (Université d’Orléans)  aura lieu sur ce thème Mardi 3 Février au musée des Beaux Arts d’Orléans . 

Une petite video de sailingnews.tv : ce sont en effet les skippers, Loïc Peyron le premier,  qui parlent le mieux de l’épreuve :

Arrivée du Vendée Globe : Foncia, Veolia, Brit’air, le tiercé gagnant !

  Tagged: Communication, desjoyeaux, sponsoring, sport, vendée globe, voile  

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Rchampagne 103 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte