Magazine Santé

Plutôt en rire

Publié le 23 décembre 2008 par Kilorama

René-Forget est un humoriste québécois obèse qui a pris le parti de parler avec humour et autodérision de sa vie quotidienne d’obèse dans un monde de minces.

Un conseil, zappez le début peu compréhensible pour les français non initiés au québécois.

“Il y a autre chose qui change (quand t’es obèse) : c’est ta relation avec les objets qui t’entourent. Par exemple les restaurants… Moi je comprends pas les restaurants. Ils nous reçoivent avec des chaises… avec des appuies bras. Ca rentre pas !!! J’ai essayé par en avant, par en arrière, sur le côté, debout, en biais… Ca rentre pas !! La plupart du temps, je suis obligé de manger assis … sur les avant-bras. Et là tu te retrouve à envoyer des messages contradictoires à ton corps : Tu manges pendant que t’es assis au dessus d’un trou…
Les machines pour faire maigrir… comme le “I tronic” : comment veux-tu  que je l’attache ??
Le transport aérien n’est pas fait non plus pour les gros. L’autre fois je reviens de Toronto. Au bout d’une heure la fille vient me voir et elle me dit :
-«Monsieur Forget, pourriez-vous vous asseoir dans le centre de l’avion s’il vous plait?»
« Pourquoi ? »
« Bein c’est parce qu’on est un ptit peu tanné de tourner en rond… »

UN MONDE À RÉAJUSTER?

Cette vidéo soulève en moi plusieurs questions. Le culte de la minceur est de plus en plus présent dans notre société alors qu’il n’y a jamais eu autant d’obèses qu’aujourd’hui. Pourquoi le monde n’est-il pas plus adapté aux « gros»?

L’humoriste René Forget soulève avec humour et autodérision tous les petits tracas de la vie quotidienne auxquels sont confrontées les personnes obèses.  Un dîner au restaurant, une sortie au cinéma, un trajet en bus ou en avion, une course au magasin… Des situations à priori anodines qui peuvent se transformer en véritable parcours du combattant pour qui n’a pas les proportions adaptées.
Toutes ces difficultés concourent certainement à l’isolement car c’est toute la vie sociale de la personne qui est affectée.

Certaines associations se battent depuis quelques années auprès des services et compagnies publiques afin d’adapter leurs infrastructures : des fauteuils de cinéma, de théâtre ou des places de bus plus larges, des ceintures plus longues, des toilettes accessibles.

Un nouveau marché en temps de crise ? Certaines entreprises ont déjà adapté leur offre et proposent des produits taille XXL : vêtements, meubles, équipement, articles de sport… Sur le site de vente par correspondance LivingXL vous trouverez de tout : Du fauteuil au hamac larges et solides en passant par le gilet de sauvetage ou le clavier à grosses touches.

D’où ma deuxième question : Doit-on se concentrer sur la prévention de l’obésité ou adapter le monde aux nouvelles corpulences de la société ? L’un et l’autres sont peut-être complémentaires. Le replis sur soi des personnes obèses n’étant certainement pas  facteur de guérison.

Plutôt en rire


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Kilorama 139 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine