Magazine Côté Femmes

Les rides du front

Publié le 25 janvier 2009 par Tendancesandco

.
Oui, je n'ai que 24 ans. Oui, je prends soin de ma peau. Et oui, j'ai plutôt un joli grain de peau (ne vous méprenez pas, je suis un être humble et modeste). Seulement voilà, depuis quelques temps je ne peux m'empêcher de la voir au milieu de mon front. Ca fait de tout petits points, les uns à la suite des autres, plutôt irréguliers et discontinus. Et certains plus prononcés que d'autres. Je sens bien qu'ils ont envie de s'y installer, de créer une belle ligne continue pile au milieu de ma figure. Mais je ne me laisse pas faire. A coup de massages réguliers je les hydrate et les chouchoute. Et j'ai une petite théorie quand à leur origine. Depuis toute petite j'ai des cheveux longs. Des cheveux que j'ai du avoir courts (au-dessus des épaules) tout au plus pendant deux ou trois ans (sur 24 donc). Alors là, vous me direz 'Mais où est le rapport entre ta presque ride du front et tes cheveux ?'J'y viens. Donc cheveux courts très peu pour moi, et cheveux longs attachés, nattés, barrettés, bref tirés une bonne partie du temps, en arrière. Et comme ça pendant des années. Jusqu'à la vingtaine, je n'ai rien vu venir. Après j'ai commencé à voir une légère différence au niveau de mon visage et front en particulier, entre cheveux attachés et détachés. Dernièrement, ça m'a un peu plus embêté que d'habitude (j'approche tout doucement du quart du siècle). J'en ai donc tout naturellement parlé à mon médecin. Elle a été surprise par ma réflexion au début, mais m'a finalement dit que ça pouvait être tout à fait possible (ajouter à ça d'autres facteurs aggravants comme le soleil, la pollution, le stress, etc). Je vous fais grâce de l'explication en termes scientifiques (je suis sympa) mais imaginez une petite balle en caoutchouc sur laquelle vous tirerez bien fort d'un côté. L'autre côté sera tendu, et du fait de l'élasticité la balle ne craquera pas. Répétez l'opération des milliers de fois pendant des années et vous obtiendrez une petite balle toute détendue, ridée et plissée. Non, je vous assure, je n'ai pas envie de vous faire peur. Et la morale de l'histoire n'est pas de se couper les cheveux ou d'arrêter de les attacher. Seulement voilà, depuis que je le sais, je fais un petit peu plus attention. Et je n'oublie surtout pas de me tartiner de crème le soir. Vous en pensez quoi ? Vous avez eu une expérience semblable ? PS. Il faut aussi ajouter que j'adore me prélasser au soleil et avoir la peau légèrement dorée. Ca aide pas.Crédit photo: www.gettyimages.com/

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Tendancesandco 6 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog