Magazine

Une start-up ou une multinationale ?

Publié le 26 janvier 2009 par Abouchard

Voilà une question que l'on me pose souvent : Vaut-il mieux rejoindre une petite entreprise ou un grand groupe ?

Le choix n'est pas évident de prime abord. Les deux ont des avantages et des inconvénients. Pour simplifier :

  • Petite entreprise
    • Vous participez pleinement à un projet. Vous êtes en contact direct avec les créateurs de l'entreprise. C'est motivant.
    • Vous n'êtes pas un simple numéro, des choses importantes dépendent de vous. On vous confie rapidement des responsabilités.
    • Votre progression professionnelle se fait au rythme de l'évolution de l'entreprise. Si l'entreprise fonctionne bien et grossit vite, vous progressez de même.
    • Vous avez du poids sur l'organisation et les méthodes. Si vous n'êtes pas content de l'organisation, vous pouvez en proposer une autre ; dans le pire des cas ou vous écoutera de toute manière ; dans le meilleur des cas, vos propositions seront utilisées.
  • Grosse boîte
    • Les choses sont bien balisées, vous savez rapidement comment les choses ont l'habitude de fonctionner, depuis les augmentations de salaires jusqu'aux emails-type qui servent à communiquer sur les projets. C'est rassurant.
    • Vous apprenez des méthodes de travail qui sont rodées par des années de pratique. Vous ne perdez pas de temps à réinventer la roue.
    • Si la grosse boîte en question est une SSII (société de service), vous avez l'opportunité de travailler sur des projets complètement différents les uns des autres (secteur d'activité, technologies utilisées, taille du projet).

Mais évidemment, on peut renverser les arguments :

  • Petite entreprise
    • Vous risquez de travailler seul sur vos projets, pas dans une équipe.
    • Vous avez peu de chances de voir des contextes (secteur, techno) différents au fil du temps.
    • Vous prenez potentiellement un risque de vous retrouver au chômage si vous êtes dans une start-up qui n'a pas les reins solides.
  • Grosse boîte
    • Vous n'êtes bien souvent que de la "chair à canon". Si vous n'êtes pas satisfait de quelque chose (dans le domaine technique, dans l'organisation du travail ou juste au niveau de l'évolution de votre salaire), vous n'aurez pas d'autre choix que d'aller voir ailleurs.
    • Les méthodes que vous apprendrez ne seront souvent pas applicables ailleurs. Une autre grosse entreprise aura ses propres méthodes de travail, et une petite entreprise aura des contraintes trop différentes.
    • La progression de votre carrière sera plus lente que ce que vous espérez.

Tout ce que je viens de lister est d'une évidence folle, mais mérite d'être signalé.

Au final, je pense que les choses sont assez simples :

  • Je conseille d'aller dans une grosse entreprise si vous cherchez un travail "peinard". Attention, je ne dis pas que vous allez vous tourner les pouces ! Mais si vous préférez être mis sur des rails, soit parce que vous vous sentez un peu fragile techniquement, soit parce que vous voulez bénéficier de l'expérience qu'on peut y recueillir, c'est le bon endroit. Tout en sachant que cela peut être limité dans le temps, un tremplin pour se propulser plus loin.
  • Par contre, pour ceux qui ont des ambitions personnelles, je préconise les petites boîtes voire carrément les start-up. Vous y progresserez bien plus vite, vous y ferez des choix importants. N'ayez pas de craintes : dans le pire des cas (la boîte se casse la figure ou vous sentez ne pas être à votre place) vous trouverez toujours rapidement une place dans une SSII.
Mon expérience

Si je schématise mon propre parcours, je dirais que j'ai commencé par une petite boîte, j'ai continué dans une start-up (donc encore plus petit) que j'ai accompagné tout au long de sa croissance. Je suis passé rapidement dans une entreprise bien plus grosse, pour y voir peu d'avantages, pour finalement créer une start-up qui a déjà quitté ce statut pour devenir une petite entreprise solidement implantée.

Je ne dis pas que c'est le parcours à viser systématiquement. Il n'y a pas de recette miracle. On peut en imaginer plusieurs qui soient très cohérents :

  • Commencer par une grosse SSII pour y emmagasiner de l'expérience, puis rejoindre une petite entreprise à un bon poste, pour mettre cette expérience en pratique.
  • Faire son trou dans une petite boîte pendant plusieurs années et y développer une expertise, puis monnayer ce savoir dans une grosse entreprise qui le valorisera mieux.
  • Je connais des gens qui ont fait toute leur carrière dans la même société - grosse ou petite - et qui en ont été très heureux.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Abouchard 392 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte