Magazine Politique

Entre les candidats Modem, mon cœur vacille…

Publié le 05 février 2009 par Oreade

drapeau-europe-200.jpgComme beaucoup d’adhérents du Mouvement Démocrate, j’attendais de connaître les noms des 8 têtes de listes représentant nos couleurs démocrates et centristes lors des prochaines élections européennes. L’annonce a eu lieu hier et les têtes d’affiches seront les suivantes :

Pour l’Ile de France : Marielle de Sarnez secondée par Bernard Lehideux, tous les deux députés européens sortants.

Pour la région Centre : Jean-Marie Beaupuy (député européen sortant) secondé par Chérifa Adaissi (ex adjointe au maire de Blois).

Pour la région Nord-Ouest : Corinne Lepage secondée par Olivier Henno (maire de Saint-André).

Pour la région Sud-Est : Jean-Luc Benhammias (député européen sortant) puis Fabienne Faure (conseillère régionale) et Gilles Artigues (ancien député de la Loire et actuel médiateur au sein du Modem).

Pour la région Ouest : Sylvie Goulard (ancienne conseillère de Romano Prodi) secondée par Bruno Joncour (maire de St-Brieuc).

Pour le Grand-Est : Jean-François Kahn, célèbre journaliste et fondateur du magazine Marianne, puis Nathalie Griesbeck (députée européenne sortante) et Yann Wehrling (ancien Secrétaire national des Verts).

Pour le Sud-Ouest : Robert Rochefort, directeur du CREDOC secondé par Anne Laperrouze (députée européenne sortante).

Je ne conteste pas la qualité de ces candidatures ni l’engagement de chacun mais j’ose tout de même un bémol : hormis des personnalités issues de la société civile, Robert Rochefort et Sylvie Goulard, qui sont d’agréables surprises, pas de grande nouveauté…. Je suppose que de nombreux arbitrages ont dû avoir lieu pour finaliser ces choix mais il y a comme un goût de « déjà vu ». Certes, le Mouvement Démocrate (ou plutôt l’UDF) disposait de 11 euros-députés, on sait que certains ont rejoint des rives politiques différentes et d’autres ont décidé de ne pas se représenter (notamment le général Philippe Morillon). Un bloggeur a fait remarquer -à juste titre- que la moyenne d’âge de ces têtes de liste était de 58 ans; pour un jeune parti cela peut faire sourire… jaune ou orange. Cependant réjouissons-nous ! Selon le dernier sondage IFOP, le Modem est crédité de 14% des voix pour les élections européennes de juin, plus que le score obtenu aux dernières élections europénnes, près de 12%, ce qui laisse présager une marge de manœuvre supplémentaire et donne espoir aux dirigeants et militants du parti. Nous aurons l’occasion de découvrir plus en détail ces personnalités dimanche matin lors d’une Convention Nationale dans la célèbre et symbolique salle de la Mutualité à Paris. Cette équipe de France pour l’Europe, dixit François Bayrou, lancera donc officiellement la campagne électorale ce 8 février.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Oreade 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines