Magazine France

Jean-Jack Queyranne contesté dans ses méthodes de Président du Conseil Régional Rhône-Alpes

Publié le 21 août 2007 par Exprimeo
Jean-Jack Queyranne est de plus en plus mis en cause pour l'opacité qui entoure les choix de l'exécutif de Rhône-Alpes. Sa victoire sur le ticket Comparini-Gaymard avait été l'une des grandes surprises nationales lors des régionales 2004. Sa politique suscite désormais des critiques de plus en plus fortes. Le budget communication bat des records d'explosion. Mais surtout, il est quasi-impossible de disposer de renseignements sur les décisions de l'exécutif régional. Un exemple parmi d'autres : en 2005, la Région subventionne une micro-centrale installée dans une petite Commune de l'Isère : St Paul de Varces. En février 2007, la micro-centrale, installée dans une zone d'éboulements, est entièrement détruite (perte de 500 000 euros). Le Conseil Régional annonce qu'il va reconstruire. La question sur les assurances est alors posée. Depuis février 2007 à ce jour, les Conseillers Régionaux qui ont questionné le Président de Région sur le régime des assurances sont dans l'incapacité d'obtenir la moindre réponse. Une centrale qui pose d'autres questions puisque la Région avait subventionné un dispositif non agréé par la DDASS donc un équipement détruit alors même qu'il n'avait jamais fonctionné... C'est un exemple parmi d'autres d'une grande opacité qui suscite des critiques de plus en plus vives.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte