Magazine Sport

Bob Gainey et la légende de Sisyphe

Publié le 08 février 2009 par Sportif
Je suis persuadé que tous les partisans des Canadiens de Montréal connaissent très bien la triste histoire de Sisyphe qui fut condamné par les dieux grecs à rouler un énorme rocher jusqu'au sommet d'une colline, tâche qu'il n'arrivait malheureusement jamais à accomplir complètement. Le rocher redescendait chaque fois au bas de la colline et Sisyphe devait recommencer, éternellement. Pourquoi Sisyphe s'était-il fait infliger cette ignoble punition? Pour avoir été un peu trop malin et avoir tenté de "rouler" les dieux.
Je ne crois par que Gainey soit malhonnête comme Sisyphe a pu l'être. Je crois par contre qu'il s'est fait infliger une tâche qui est impossible à accomplir : faire des Canadiens de Montréal une équipe de calibre assez élevé pour remporter la Coupe Stanley. Et les semaines qui vont suivre vont le prouver hors de tout doute car au lieu de passer en mode "vente de feu" et obtention de jeunes joueurs, Gainey risque d'être forcé d'aller chercher des joueurs de location dans le simple but de sauver le centenaire et redonner à son équipe un semblant de dignité. Le prix qu'il va payer va être extrêmement élevé et il devra hypothéquer les années futures. Gainey est loin d'être un imbécile. S'il avait carte blanche, voici ce qu'il ferait au lieu de rouler une énorme roche vers le sommet de la colline en sachant très bien qu'il ne l'attendra jamais.
Premièrement, Gainey admettrait publiquement les choses suivantes :
  1. Son équipe n'a pas d'âme, il n,y a aucun leadership et la "fibre" des gagnants est totalement inexistante. Et ne vous faites aucune illusion à ce sujet, Gainey sait très bien ce que ça prend pour gagner une Coupe Stanley. Il doit perdre connaissance quand il regarde son groupe de joueurs (qu'il a lui-même bâti).
  2. Depuis le début de la saison un très grand nombre de victoires auraient dû être des défaites car l'équipe adverse avait dominé. Les Canadiens sont chanceux d'être si haut dans le classement. À mesure que la saison progresse, la chance devient un facteur plus négligeable, le travail prend le dessus ... et les victoires vont se faire de plus en plus rares.
  3. L'équipe vient de passer à travers la section la plus facile de son calendrier en affrontant les pires équipes de la LNH ... pour en sortir avec très de peu de victoires. Comment qui que soit peut encore croire que l'équipe peut aller se mesurer à de bonnes équipes?
  4. Kovalev et Koivu ne devraient pas être signés, ni Higgins ou Plekanec. Ils ne représentent pas une valeur d'échange énorme, mais tant qu'à les perdre contre rien, aussi bien les échanger. Je suis que les Rangers donneraient quelques jeunes pour Kovalev, ils aiment bien les vedettes nonchalentes.
  5. Price a peut-être des qualités de gardien, mais il semble avoir un sérieux problème au niveau de la force mentale. Est-ce qu'il manque de "chien" ou de concentration? Je ne sais pas, mais il est clair qu'il y a raison de se questionner. Et de se demander si Halak représente une option. Si non, Gainey doit solutionner ce problème.
Avec ces cinq constats, il ne devrait faire aucun doute que les Canadiens n'iront pas loin. Il faut admettre que l'an dernier était une "erreur" statistique alors que plusieurs joueurs ont connu la saison de leur carrière pour retomber sur terre cette année. Il se pourrait qu'ils soient assez chanceux pour faire les séries, ce qui permettrait à Gillett d'encaisser les revenus de deux matchs à domicile. C'est tout.
Passer en mode échange des vedettes sous-performantes serait une décision logique. Gainey le fera-t-il? Il le voudrait sûrement. Mais il ne peut pas car pour ça il faut d'abord communiquer aux partisans les points mentionnés plus haut. Et ça, les partisans et l'organisation ne le permettront pas. Gainey devra donc continuer à rouler inutilement sa roche vers le haut du Mont-Royal. Bon courage, Bob!

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Sportif 292 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine