Magazine France

Véritable unanimité en Alsace derrière le choix Wehrling pour les européennes...

Publié le 09 février 2009 par Arnaud Lehmann

« Position d'Antoine SPOHR sur la consultation MoDem et la proposition de liste Grand Est | Page d'accueil

lundi, 09 février 2009

Véritable unanimité en Alsace derrière le choix Wehrling pour les européennes...

Il n'y a aucun doute possible, tous les Alsaciens du Mouvement Démocrate sont enchantés et ravis de la liste qui leur est proposé par les instances nationales. A tel point que le MoDem 68 se rebiffe (ou presque), Chuchotements des DNA du jour :

MODEM 68

Stoessel mécontent
Le président du MoDem 68 est agacé. Partant pour être le premier des Alsaciens sur la liste du Grand Est aux européennes, il « désapprouve » les propositions de têtes de listes faites par Paris et dénonce « le processus de décision » dans lequel « les instances fédérales n'ont pas été appelées à se prononcer ». Le choix de Yann Wehrling ne reflète pas, selon Stoessel, « l'image du MoDem en Alsace et du centrisme alsacien ». Odile Uhlrich-Mallet a relayé les réserves haut-rhinoises aux instances parisiennes ce week-end. La sympathie de Bayrou pour l'ex-Vert l'a emporté.


Ce qui me fait me hérisser, ce sont les propos de Nathalie GRIESBECK dans les mêmes chuchotements. Il semblerait que le choix Yann Wehrling soit celui de la majorité des bas-rhinois ! Je rêve ! Nous n'avons même pas été consultés ! A chaque fois que quelqu'un a voulu pousser dans le sens d'une consultation locale sur la question du représentant du Bas-Rhin sur la liste, Anne Meunier a tout fait sous le prétexte du manque de temps pour organiser cela. Il est vrai qu'il est dix fois plus important de multiplier de minuscules réunions de cantons où personne ne vient...
Je doute qu'une large majorité se soit dégagée en faveur de Yann Wehrling au niveau local. Et peut-être pas de majorité du tout. Mais comment savoir ? Après tout, c'est le silence qui a finalement réussi à s'imposer et à étouffer une véritable expression démocratique.

Nathalie Griesbeck

Véritable unanimité en Alsace derrière le choix Wehrling pour les européennes...

Députée européenne MoDem

Aux européennes de 2004, Nathalie Griesbeck, conseillère générale de Metz, conduisait la liste UDF dans le Grand Est et enlevait deux sièges avec 12,4 % des voix. En 2009, elle est n° 2, derrière Jean-François Kahn.

PAS TROP DÉÇUE DE NE PAS ÊTRE TÊTE DE LISTE ? J'aurais bien sûr aimé occuper la place qui était la mienne en 2004, mais j'ai le sens de l'équipe. Nous constituerons un tandem avec Jean-François Kahn. Il apportera son savoir-faire et son franc-parler, et moi je pourrai faire état de mon bilan dans le Grand Est, que j'ai sillonné dans tous les sens pendant cinq ans.


VOUS NE CONSIDÉREZ DONC PAS CETTE DEUXIÈME PLACE COMME UN DÉSAVEU ? Non. Il faut dépasser les problèmes de personnes. Nous allierons nos différences et nos ressemblances. Ce qui est vraiment important, c'est la refondation de l'Europe, les convictions européennes font partie de nos gènes centristes. J'espère même qu'on réussira à faire mieux qu'en 2004, notamment en Alsace où, malgré la trahison de nombreux élus UDF [qui avaient rejoint l'UMP], ma liste avait obtenu 15 % des voix. Pourquoi pas trois élus ?


LE TROISIÈME SERAIT L'EX-VERTS YANN WEHRLING... Oui, c'était la volonté de la majorité de la fédération du Bas-Rhin. Je ne le connais pas depuis très longtemps, mais il m'a fait une excellente impression. Il apportera à notre projet, auquel contribuent 4 000 personnes, la dimension du développement durable.

Édition du Lun 9 fév. 2009

18:46 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Trackbacks (0) | Envoyer cette note | Tags : politique, modem, bayrou, européennes, élections, alsace, bas-rhin

Trackbacks

Voici l'URL pour faire un trackback sur cette note : http://leblogdearnaudlehmann.blogspirit.com/trackback/1708442


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Arnaud Lehmann 75 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte