Magazine

Réseaux

Publié le 10 février 2009 par Xavier1

RESEAUX

Il n'y a rien de pire que l'isolement pour une personne qui se retrouve au chômage. L'idéal serait pour celle-ci qu'elle rejoigne non pas un groupe de chercheurs d'emploi mais plutôt un club ou elle pourra décompresser après sa journée de recherche.

Les groupes de recherches d'emplois sont valables selon les tempéraments, mais l'idéal est d'utiliser ses réseaux. Voire de se remettre en jeu intégralement et de suivre une formation pour mieux rebondir.

Mais le plus important est d'éviter de se joindre à des dépressifs, afin de ne pas attraper leur dépression. On dit toujours que quand vous riez, tout le monde rit avec vous. Et si vous pleurez, vous pleurerez tout seul. La nature humaine n'aime pas la tristesse. Reconditionnez-vous mentalement afin de faire face. Commencez par le commencement et renouez avec tous vos contacts. Y compris la famille, et les amis que vous n'avez pas vu depuis X temps. C'est souvent de cette manière que les problèmes d'emplois et les problèmes personnels disparaissent. Ainsi que les problèmes financiers.

Si vous avez la chance d'avoir un emploi, vous pouvez réactiver comme ça vos réseaux familiaux et amicaux. On ne sait jamais. Pour changer, de vie, d'emploi, cela peut servir.

Vous pouvez aussi créer une association. Quelque chose de sophistiqué et d'efficace.


Xavier  Jaffré



VAC  PRESSE

www.xavier-jaffre.info 2004-2009

infos, biomédical, entreprise, actualités,  politique
X.J CONSULTANTS


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavier1 90 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte