Magazine Société

La gauche : dire “non” jusqu’à en être ridicule !

Publié le 10 février 2009 par Fifphil

Etre dans l’opposition veut-il dire qu’il faut toujours être contre le gouvernement en place ?

C’est la question que je me pose depuis jeudi dernier après avoir vu les socialistes et communistes s’en prendre à l’idée d’ouvrir la téléphonie mobile française à un quatrième opérateur…

En pointe dans ce combat, la député socialiste des Côtes d’Amor Corrine Erhel qui s’inquiète pour la santé économique des trois opérateurs déjà en place : “les trois opérateurs atteignent tout juste l’équilibre économique”.
La santé économique de SFR, Orange et Bouygues n’est pourtant plus à démontrer.

La députée ajoute d’ailleurs que la concurrence existe bien en France en matière de téléphonie et que les prix sont déjà bas.

Elle trouve scandaleux ce cadeau fait au nouvel entrant.

En effet, pour elle, ce cadeau (à 206 millions d’euros quand même !) a un prix qui correspond exactement à ce que voulait un des candidats (Free bien sûr).
Elle ne comprend pas pourquoi cette licence est bradée.

Je vais donc aider Corrine Erhel dans ce calcul Ô combien difficile :

  • Les trois premières licences ont été vendues chacune pour 619 millions d’euros.
  • Ces licences comportaient un spectre de fréquences de 15 MHz
  • La nouvelle licence n’a un spectre que de 5 MHz
  • DONC : 619 millions d’euros / 3 = 206 millions d’euros ! Tadaaaaaaa !

Autant dire qu’à part une opposition systématique et bornée au gouvernement, je ne comprends pas du tout cette fronde de la gauche !

[Edit : PCinpact répond en partie à ma question à l'instant même. Corinne Erhel a dans sa circonscription une entreprise dénomée... Orange Labs. Donc une nouvelle question : pourquoi les socialistes l'ont prises comme porte-parole pour parler de téléphonie ? ]


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Fifphil 13 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine