Magazine Côté Femmes

Comment choisir sa salle de mariage : Acte 2

Publié le 10 février 2009 par Instemporel

large_salle-mariage-noir.jpg

   Restaurant, cave, péniche, plein air… Quelle salle choisir pour votre mariage ?

Une salle municipale : Toutes les mairies ou presque proposent de louer des salles. De 100 Euros pour toute une nuit dans un village de province, à 1000 Euros jusqu’à minuit seulement pour certains arrondissements de province, les salles municipales ont l’énorme avantage d’être totalement neutre. Vous pourrez donc la décorer à 100% à votre goût. Néanmoins, elles présentent aussi quelques inconvénients majeurs : souvent très froides, mal aérées, il vous faudra tout ranger et nettoyer avant de la rendre. Soyez aussi attentives aux prises (pour les lumières ou le groupe le cas échéant) aux toilettes (un minimum de propreté est requis) et aux fours pour le traiteur.

Dans un lieu « atypique » : Warning, dès qu’on dit lieu atypique, il faut s’attendre à entendre dans la foulée un chiffre à trois zéros ! Une cave en pierres voutée, une péniche, un loft design…  sont par exemple des lieus atypiques. De nombreux sites proposent des moteurs de recherche (abcsalles par exemple) dans lesquels vous n’avez qu’à entrer vos critères pour obtenir des devis.

En plein air : Nul besoin d’attendre le plein été pour un mariage en extérieur : avec les grandes tentes en toile blanche, vous pourrez festoyer sans crainte du printemps à l’hiver. Mais avant d’opter pour cette solution, posez-vous quelques questions : Avez-vous peur des insectes ? (si vous devez hurler à l’approche de la moindre guêpe, ça risque de faire tâche) Etes-vous plutôt campagnarde ou citadine ? (Un joli jardin peut vous séduire en photo mais enfoncer ses talons dans la terre peut tout autant rebuter la Carrie Bradshaw qui sommeille en vous) N’êtes-vous pas trop frileuse ? Et surtout, serez-vous suffisamment isolés pour éviter les odeurs du barbecue, les aboiements du chien des voisins et les cris des (pas si) charmants enfants de l’école d’à côté ?

Au restaurant : Avant tout, veillez bien à avoir une salle séparée du reste de la clientèle, si vous ne pouvez pas privatiser tout le restaurant. A défaut, demandez au gérant de vous installer un paravent qui mettra une distance symbolique entre votre table et celle des voisins. L’atout du restaurant : la vaisselle est fournie. Certes, mais ce n’est pas une raison pour lui laisser toute latitude dans le choix de la décoration : Rien ne vous empêche d’apporter le matin même vos accessoires : petites bougies, porte-nom, menus imprimés, sachets de dragées assortis…  ça ne lui prendra qu’une minute pour les installer, et ça enchantera votre soirée !

A domicile : Vous avez un petit budget, un grand salon et moins de 30 invités ? Alors, avez-vous pensé à fêter votre union chez vous ? Avant tout, il faut pousser les meubles : déplacez la télé, la Wii et autres éléments d’électro-ménagers en les parquant dans une autre pièce. Le ménage doit bien évidemment être fait de façon impeccable ! Myriam Germain est décoratrice d’intérieur, elle dévoile quelques conseils à Mariage en Vogue : « Achetez une très grande quantité de tissu que vous découpez de façon à faire des housses de coussins, des plaids, des nappes… Ces tons donneront une unité à la pièce pour peu cher. » Pensez à laisser un mot dans la cage d’escalier si vous habitez un immeuble, des voisins procéduriers peuvent vite gâcher la fête en venant sonner toutes les heures ou pire, en envoyant la police…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Instemporel 309 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte