Magazine

La marche sur le feu, une tradition millénaire

Publié le 09 février 2009 par Cahri Cahri

Un des grands moments de communion de la communauté hindoue réunionnaise est certainement la cérémonie de la "marche sur le feu" ou fête Pandyalé.

Galerie Média

Mots-clés

  • hindouisme
  • histoire
  • marche sur le feu

Cette tradition villageoise et populaire date en effet de plusieurs milliers d’années et a été importée à la Réunion par nos engagés indiens au XIXe siècle. En effet, les pénitents rattachés à un temple associatif, peuvent décider entre autre "promes" de marcher une ou plusieurs fois sur le feu dans leur vie, soit qu’ils veuillent le faire annuellement pour se purifier, soit qu’ils demandent une faveur importante au Divin, soit qu’ils veuillent le remercier d’une grâce accordée.

"Rituels,offrandes, prières, processions"

Après 3 jours de carême pour s’approcher de l’enceinte sacrée, ils devront se purifier symboliquement par les 4 éléments nécessaires à la vie : l’eau, la terre, l’air et ...le feu, tout en respectant un carême
strict : végétalisme et absence de relations sexuelles durant 21 jours. Rituels,offrandes, prières, processions, scènes de théâtre durant lesquels ils mimeront les épopées sacrées ponctueront ces 3 semaines
avant d’entamer le 21e jour : celui de la purification par le feu.

Le "carré d’feu" symbolise la terre. Il sera purifié avant l’arrivée des marcheurs. Des offrandes seront faites aux 4 points cardinaux et des pétales de fleurs multicolores généralement disséminées près de l’aire sacrée (un carré long de 6m par 3). Les femmes vont ensuite répandre du lait dans la "fosse de lait" pour purifier les marcheurs...

Vers 18H, les marcheurs en provenance de la mer ou d’un cours d’eau
purificateur, arriveront en procession après que les maisons et familles du parcours aient été bénies par le prêtre. En traversant
les braises brûlantes, sans se brûler, ils montreront qu’ils ont bien fait le carême et qu’ils méritent dès lors la bénédiction divine ainsi que la satisfaction de leur voeu le plus cher : guérir d’une grave maladie, reconstituer un couple défaillant, retrouver un travail si ardemment recherché...

Certaines femmes volontaires font ensuite le tour du "carré d’feu" allongées sur le ventre...ce sera leur promesse.

A la Réunion, Patrice LOUAISEL, pratiquant de l’Hindouisme depuis de nombreuses années et marié à une hindoue, accompagne les personnes désireuses de comprendre symboliquement et philosophiquement cette très belle cérémonie tamoule.

http://indeenfrance.com/reunion.php


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cahri Cahri 258 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte