Magazine Société

Europe, NPA et LDH

Publié le 13 février 2009 par Edgar @edgarpoe
Un long papier de la Ligue des Droits de l'Homme qui souligne que des mesures honteusement répressives se mettent en place dans un cadre européen (je graisse quelques passages).

Contre l'enfermement des étrangers et la remise en cause des droits fondamentaux en France et en Europe
Appel aux rassemblements le 7 février, partout en France à l'initiative de l'UCIJ, du RESF et de Migreurop

Partout en Europe et de plus en plus souvent aux frontières de l'Europe, une logique concentrationnaire se développe pour empêcher ou freiner la circulation de ceux des migrants qui viennent chercher sur ce continent un refuge ou un avenir meilleur : les moyens pour prendre en charge ces migrants, parmi lesquels figurent de nombreuses familles avec enfants, et leur venir en aide sont diminués ou supprimés ; dans les zones d'attente, les quelques centaines de mineurs qui arrivent chaque année sont traités avec la même dureté que les adultes…

L'adoption de la « Directive de la honte » le 18 juin 2008 fait craindre que la logique d'harmonisation par le bas qui est trop souvent celle de l'Union européenne aboutisse partout à l'allongement des temps de rétention et à l'amoindrissement des possibilités de recours.

En France le ministère de l'immigration se glorifie d'avoir arraché à leur vie dans ce pays près de 30 000 étrangers pour les reconduire aux frontières de la métropole et autant aux frontières de l'Outre-mer (principalement de Mayotte et de la Guyane). Il ne cesse de construire de nouvelles « prisons pour étrangers », dont certaines prévoient l'accueil des mères de famille et de leurs enfants. De fait, les enfants sont de plus en plus nombreux à passer par l'angoisse et le traumatisme de l'enfermement.

Sous prétexte de garantir l'accès à l'asile, le Règlement européen « Dublin 2 » empêche des milliers d'exilés de demander une protection dans l'UE, multipliant les « entonnoirs » et toutes sortes de camps notamment en Grèce, en Italie, en Europe orientale et dans le nord-ouest de la France, et condamnant ces exilés à des errances sans fin.

Pire, un décret fait de la défense des étrangers un marché : Il met en cause, par un appel d'offres, l'exercice des droits fondamentaux des étrangers, en réduisant de fait les possibilités d'action des associations qui assuraient jusqu'à présent l'information et la défense des retenus dans les centres de rétention, et en remettant en cause la possibilité d'un regard d'ensemble de la société civile sur ce qui se passe à l'intérieur. Pourtant ces étrangers ont été privés du droit au séjour, arrêtés suite à un contrôle d'identité ou routier, interpellés au guichet d'une préfecture, appréhendés sur leur lieu de travail ou à leur domicile, qu'ils aient vécu un an ou quinze ans en France. Privés de liberté, séparés de leurs famille, leurs études interrompues pour les plus jeunes, ils partiront avec une valise et quelques euros en poche, séparés au mépris de toute humanité de leurs amis et relations et surtout de leurs proches qui survivront comme ils pourront…

Nous ne pouvons accepter cette logique répressive qui multiplie les atteintes aux droits que la France et l'Europe se devraient de faire respecter au nom des conventions internationales qu'elles ont ratifiées, qu'il s'agisse de la liberté d'aller et venir, du droit à la protection contre les persécutions, du droit à la vie privée et familiale, du droit à la santé ou des droit des enfants.

Nous appelons à des rassemblements et manifestations partout en France Le samedi 7 février



Bref, l'Union européenne, malgré les protestations humanistes de ses défenseurs, et l'inversion qu'ils tentent en accusant les opposants à l'Union de souverainisme et de nationalisme, n'est qu'un mécanisme aveugle, sécuritaire et mercantile.

Alors, quand je lis qu'Olivier Besancenot veut "inscrire son action dans un cadre européen", je trouve qu'il manque singulièrement de profondeur dans sa réflexion. Qu'il commence déjà à essayer de l'inscrire dans un cadre démocratique, ce serait une preuve de maturité rassurante. Jusqu'à ce jour je ne vois guère dans le NPA qu'un parti de plus, positionné sur le créneau contestataire, qui cherche, en juin prochain, à caser un maximum d'affidés. Je ne vois pas là de différence avec le comportement du PS.

Ce que Bourdieur reprochait aux partis politqiues c'est de chercher simplement à se répartir des parts de marché au sein du champ politique, défini par quelques balises comme le nombre d'élus et les scores électoraux. Le NPA s'inscrit apparemment à fond dans ce comportement pavlovien. Ca ne me déçoit pas, je n'attendais rien de la LCR, ni du NPA. Mais que personne ne s'illusionne : le NPA, à peine né, est déjà bien vieux...





Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Blog et Europe

    J’étais absent de la toile hier et je n’ai pas pu bloguer sur la proposition de réglementation des blogs à l’échelon Européen comme mes copains des left_blogs.... Lire la suite

    Par  Nicolas J
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Exclu : Christian Nguyen (LCR87) répond à nos questions sur le NPA

    Exclu Christian Nguyen (LCR87) répond questions

    La LCR (Lique Communiste Révolutionnaire) et Olivier Besancenot en particulier font beaucoup parler en ce moment. Nous ne parlerons pas ici de la polémique... Lire la suite

    Par  Jeunegarde
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Notre Europe

    Bonjour, J'ai lu aujourd'hui un article particulièrement intéressant sur l'Europe, écrit par Claudio Pirrone sur France Démocrate : La difficile crise financièr... Lire la suite

    Par  Bgr
    FRANCE, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Mondialisation et Europe

    Cela faisait partie des propositions de François Bayrou pendant l'élection présidentielle : il est patent que Bayrou a été plus que prémonitoire, au regard des... Lire la suite

    Par  Lheretique
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Vous avez dit Europe?

    Pour faire vivre le débat entre les motions, la rédaction du site spécial du PS consacré au Congrès de Reims a lancé la rubrique "le mot du jour". Lire la suite

    Par  Danielriot - Www.relatio-Europe.com
    EUROPE , POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Europe et identités nationales

    Flaminia Bussacchini, adhérente démocrate, membre d'un groupe de travail du MoDem sur l'Europe, nous fait l'honneur de publier sur notre blog cette réflexion su... Lire la suite

    Par  Lheretique
    ENVIRONNEMENT, SCIENCE & VIE, SOCIÉTÉ
  • Ecologie, USA et Europe !

    Bon je sais, il est de bon ton de dire "moi je veux Obama". Ben pas moi. Je suis un Vert, et que diable, si je devais choisir, ce serait Cynthia MacKinney !... Lire la suite

    Par  Chezfab
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Edgar 4429 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine