Magazine Voyages

Amman

Publié le 23 août 2007 par Jean-Michel Frappier
En plein coeur d'Amman, perché au sommet d'une des nombreuses collines, les anciens remparts d'une citadelle entourent quelques ruines.La vue est magnifique, on aperçoit le théâtre romain qui contraste vraiment avec les immeubles coloniaux et les nouveaux édifices modernes.D' un peu partout en ville, on aperçoit l'immense drapeau jordanien qui est en fait est le plus haut du monde et à chaque coin de rue ou presque, il y a une affiche ou pose fièrement le roi et sa magnifique épouse.Les rues zigzag dans toutes les directions, se croisent et se recroisent,changent de noms pratiquement tous les 200 mètre.Il suffit de regarder une carte du centre-ville pour savoir que l'on va se perdre dans les nombreuses ruelles et c'est parfait comme ça parcequ' il sagit d'un des points forts d'une visite à Amman.
Notre hôtel se situe au fond d'une allée ou se rassemble toutes les boutiques de lingerie.Paradis du shopping pour actrice porno,amateur de portes-jarretelle et drag queens cheaps, la clientèle est plutôt couverte de noir de la tête aux pieds, on commence a se demander ce quelles portent vraiment sous leurs longs voiles.On ne trouvent pas que de la dentelle et de la paillette dans les souqs, mais de tout allant des bijoux aux DVD piratés (dont bon cop bad cop) et bien surs, la base de notre alimentation, de délicieux shawarma
Une fois bien installé dans la chambre,en pleine discussion, un bruit de moteur d'avion se rapproche de plus en plus,la chambre se met à trembler et nous aussi.On reste silencieux se regardant droit dans les yeux, le coeur débattant attendant d'être frappé d'un moment à l'autre par l'appareil, puis ça passe, notre hôtel est en plein milieu d'un corridor aérien.Plus tard dans la nuit, juste après l'appel de la prière, une série d'explosions se fait entendre, une guerre civile vient certainement d'éclater.
Bonne nouvelle! en une du Jordan Time ce matin, on apprend que la ville d'Amman prend au sérieux les problèmes d'insomnie de ses habitants et songe à réglementer l'usage des feux d'artifice après minuit.Nous sommes saint et sauf, mais le deuxième gros titre nous fait craindre le pire DANGER!SHAWARMA EMPOISONNة, DةJہ UN MORT.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Jean-Michel Frappier 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine