Magazine Culture

Big Love [3x o4]

Publié le 16 février 2009 par Lulla

dnesv2bigloveuv8

On Trial // 1 9oo ooo tlsp.

dnes_v2_poll_stars4


vlcsnap_506892

   Décidément, cette 3ème saison de Big Love est une merveille ! Ce qui m'hallucine le plus, c'est de réussir avec un casting aussi fourni à faire en sorte que chaque personnage ait son mot à dire et son rôle à jouer. L'heure du grand procès est arrivé et tous les éléments sont réunis pour faire monter la pression. Jusqu'au dernier moment on se demande quelle issue il va avoir. Adaleen se démène pour déjouer les plans de Bill et elle réussit à convaincre Rhonda, dans un ultime rebondissement, à ne pas témoigner. A partir de ce moment-là, ça sent très mauvais. Et effectivement, Roman s'en tire avec une facilité déconcertante. C'est presque décevant mais je suis sûr que les scénaristes nous réservent encore quelques surprises. Le plus intéressant dans tout ça, c'est l'implication de Nicky. Elle a de plus en plus de doutes sur Roman et ne sait plus très bien à quel saint se vouer. Elle aide Adaleen et elle s'amuse comme une petite folle mais elle est de moins en moins à l'aise, elle se pose pas mal de questions. Après le verdict, elle pousse son père dans les escaliers comme pour lui dire que c'était la dernière fois qu'elle lui sauvait la mise, il en a trop fait. Je me demande maintenant quelle va être la réaction es Henrickson, de Bill et des sister wives, quand ils vont apprendre qu'elle a aidé son père. Vont-ils l'apprendre déjà ? La question se pose. A termes, ça devrait arriver. Mais dans combien de temps ? Je me dis que s'ils l'apprennent, Nicky sera chassé de la maison définitivement. Bill ne pourra jamais lui pardonner et comme en plus elle ne veut plus faire l'amour, ni faire d'enfant (précisons que ce deuxième est dépendant de ce premier), c'est mal parti pour elle. 

   Tandis que Barb s'inquiéte des finances de l'entreprise, Margene essaye toujours d'exprimer sa souffrance de diverses manières. Dans une superbe scène, elle danse jusqu'à plus soif. Dans une autre, très drôle, elle débarque au petit-déjeuner, teinte en blonde. Ca ne lui va pas du tout et Nicky ne se gêne pour le faire remarquer. "You look like a slut !". Ces moments de comédie font toujours mouche car ils arrivent quand on s'y attend le moins et ils sont utilisés avec parcimonie. Je suis un peu déçu concernant Loïs, elle n'a pas tué Frank. En revanche, elle s'est enfuit de Juniper Creek et la voilà maintenant à habiter temporairement chez les Henrickson. Ca peut donner de très bonnes choses pour la suite et sa confrontation avec Nancy était déjà pas mal dans le genre ! Grace Zabriskie face à Ellen Burstyn, c'est quand même superbe ! Le cas Sarah est loin d'être résolu et la jeune fille a dans l'idée de faire adopter son enfant. Elle va à la rencontre d'un couple pour le moins étrange -l'homme est homosexuel et fait tout pour réprimer ses pulsions sexuelles- mais ce qu'elle cherche, c'est une famille normale. Mais est-ce que ça existe les familles normales au fait ? Plus normales que les Henrickson, c'est certain en tous cas. Le seul gros bémol que j'aurai à faire sur cet épisode, c'est la demande en mariage ridicule et précipitée faite à Ana. A oublier !

vlcsnap_510219


// Bilan // Big Love est constante dans l'excellence.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lulla 626 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte