Magazine Focus Emploi

Intranet 2.0 et accompagnement du changement à la CCI du Loiret #2

Publié le 16 février 2009 par Touline

Suite de l’interview de Michel Slimani, chef de projet Communication interne à la CCI du Loiret.

michels.jpg

Après 4 ans, pouvez-vous dire que le métier des collaborateurs de la CCI a changé et que leur mode de pensée a évolué dans le sens voulu ?

On peut observer aujourd’hui une bonne capacité des collaborateurs à innover et à s’approprier les nouveaux outils web 2. L’autonomie et l’adaptabilité s’est développée au détriment, peut-être, d’un sentiment de sécurité. Mobiliser des collaborateurs autour de grands projets transversaux se fait plus facilement et les comportements majoritaires évoluent progressivement vers une culture d’ouverture et de partage. Bien sûr, on assiste toujours à des jeux de pouvoirs en interne mais plus pour les même raisons. Le véritable enjeu ne réside plus dans l’information mais dans la connaissance.

Et les blogs aujourd’hui ? D’après ce que j’ai pu lire, certains blogs vivent, d’autres peu, certains sont imbriqués avec le site externe de la CCI qui est lui-même un portail avec beaucoup de liens vers d’autres blogs, des vidéos. Certains articles se trouvent dans l’intranet et sur le site externe…

Effectivement, beaucoup de blogs destinés à l’interne ont disparu. il en reste aujourd’hui 21 qui mobilisent 12 animateurs aux profils très différents.

J’ai quand même un peu de mal à m’y retrouver parfois.

C’est vrai que l’intranet est un dispositif complexe mais il est efficace. Accessible depuis le web moyennant un mot de passe, ce portail regroupe différents types de blogs destinés exclusivement à des publics internes. Certains sont filtrés (ex : blog du comité de direction) , d’autres sont accessible à tous (ex : blog des ressources humaines ou blog des achats). L’audience est très concentrée sur la page d’accueil qui enregistre près de 2000 visites par mois. Score honorable pour une petite centaine de collaborateurs.

Intranet.jpg

Quel est le contenu de ce portail Interne ?

On y trouvera toutes les informations nécessaires au bon fonctionnement de la CCI (agenda, règles d’or, arrivée et départs, boîte à outils…) mais pas seulement. Rappelez-vous, son principal objectif est de valoriser le capital immatériel, Ainsi, tout projet innovant, événement fédérateur ou action conviviale sera en quelque sorte « mis en scène », comme dans un magazine. Une place importante est ainsi consacrée aux photos, vidéos, témoignages, diaporamas, liens etc.

Demain ?

L’une de mes priorités 2009 est d’accroître l’efficacité de l’Intranet grâce à une meilleure implication des animateurs de blogs. L’objectif sera de leur faire prendre conscience que la manière de s’adresser aux individus influe grandement sur la qualité du climat interne et de l’image que l’on véhicule à l’extérieur. Pour y parvenir, les principales techniques de communication pourraient être partagées à l’occasion d’entretiens, de réunions d’échanges ou d’ateliers de progression. Chaque animateur aura alors les outils nécessaires pour mesurer l’impact de son blog tout au long de l’année et en tirer les enseignements pour le faire évoluer. En fin d’année, un événement interne à la fois professionnel et convivial pourrait être organisé pour valoriser l’implication de ces personnes.

Le blog est devenu un outil de travail comme un autre ici… Il suffit de voir les projets proposées aux entreprises : la page Netvibes Loiret, la webschool, la plateforme d’e-communautés Ecobiz… Les entreprises du Loiret ont de vrais experts ici, pardon, non, de vrais « partageurs : la réussite est là.

J’ai quand même envie de vous poser juste une petite question indiscrète : quid des commentaires ? J’en ai peu vu ?

Vous avez raison, ils ne sont pas nombreux. Ils sont toutefois appréciables car il s’agit bien souvent de messages de félicitations ou d’encouragements. Les rares demandes de précisions se font généralement par téléphone et traitées tout de suite après.

Oui mais cela reste assez formel, contrairement aux articles des blogs d’ailleurs qui sont assez libres.

C’est normal, la première étape de cet outil a été de répondre à des besoins d’informations et de fédérer dans le but d’accompagner le changement. La phase d’échanges constructifs à travers des commentaires devrait se faire naturellement dans un deuxième temps. Cette évolution est très liée à la notion de confiance au sein de l’organisation. Il y a sans doute aussi une forme d’auto-censure car tout rédacteur est facilement identifiable contrairement au web où l’utilisation de pseudo est très répandue.

Et à vous Michel, qu’est ce que cela vous a apporté ?

C’est un challenge qui m’a beaucoup apporté sur le plan professionnel mais aussi personnel. Ce qui a le plus changé, c’est la qualité de la relation avec mes collègues. Lorsque l’on me sollicite c’est souvent pour échanger et trouver une solution à une problématique de communication. Les relations sont plus authentiques et plus enrichissantes car j’apprends beaucoup sur les différents métiers et projets. Pour alimenter Com’In, je n’ai plus à aller chercher l’information c’est plutôt l’inverse !

Ce que vous souhaiteriez faire maintenant ?

Faire grandir les personnes qui ont pris la responsabilité d’un blog. Cette communication au cœur d’une organisation est passionnante.

Merci Michel, c’est une belle conclusion… je la garde.

Un grand merci à Michel Slimani qui a bien voulu m’accorder cette interview…


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Touline 5 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte