Magazine Société

Agressé en direct à Bruxelles dans le métro !

Publié le 16 février 2009 par Mj1729

art_67331

« Pour qui aura visionné le film, ce jeune homme est un héros : il faut le voir bondir comme un voltigeur, jaillir de la rame pour sauter sur le fuyard qui tient dans sa main gauche le sac volé à une passagère, et dans sa main droite le couteau, prêt à piquer (vidéo DH) ».

Lorsqu’on parle de criminalités et de petites délinquances à Bruxelles, nos autorités ont trop tendance à minimiser les faits statistiquement manipulés et de rassurer la population que la police locale gère bien la situation ; la violence n'a pas reculé que du contraire depuis le meurtre de Joe Van Holsbeeck le 12 avril 2006 à la gare Centrale, et l'agression du 27 avril 2007 dans la station de métro Delta à Auderghem, un climat délétère d’impunité des petits voyous à la tire permet la multiplication de tels actes odieux.

Je dirais même que si les équipes de police en patrouille devaient contrôler les jeunes empruntant les installations du métro bruxellois, ils en confisqueraient des armes blanches illicites en quantité à peine imaginable, un nouveau fléau devant lequel la police ne réagit pas, mais lorsqu’il y a de tels méfaits du métro avec mort d’homme, c’est trop tard et les médias en parlent exclusivement dans ces conditions de tragédie ; grâce à nos irresponsables politiciens bruxellois, Bruxelles-capitale devient une « Chigaco belge » en pleine révolution du crime et du banditisme impuni… !

Or des images inédites comme celles montrées ce lundi matin par la vidéo de la DH.be viennent renforcer et démontrer cette inquiétude grandissante, mettant en évidence une agression à coups de couteau porté contre un sauveur providentiel et téméraire de victimes d’une rame dans le métro bruxellois (l’arrachage d’un sac à main d’une usagère du métro), ont de quoi nous interpeller, de nous mettre en éveil de la plus haute vigilance et de nous montrer particulièrement prudent de fréquenter certaine partie de la ville internationale et européenne, à forte densité d’immigration, là ou la loi de la jungle agit en toute impunité et des cas comme celui-ci ou les choses se termineront vraisemblablement mieux qu’en d’autres cas, il n’y a pas toujours d’interposant essayant d’assurer une défense en dehors des forces policières pratiquement inexistante (120 policiers en 5 à 6 patrouilles pour tout le réseau de la Stib).

Combien d’images de la sorte faudra-t-il à la police fédéralepour obtenir du monde politique bruxellois les renforts nécessaires en effectif dans les gares et le métro bruxellois, alors qu’il y en avait plus avant la réforme de 2001 de la gendarmerie et que la réforme des polices n’a aboutit à aucune mesure rassurante pour plus de sécurité en ville mais bien de moins de présence policière ?

La faute incombe ni plus ni moins aux partis politiques et des bourgmestres élus des 19 communes qui font preuve de la plus grande indifférence dans ces dossiers brûlants.

Les politiciens bruxellois ne bronchent pas mot sur ces incidents dont la criminalité est en recrudescence sérieuse dans le contexte d’une Ville-capitale connaissant un fort taux de migration et de difficultés d’intégration énormes par manque de moyens budgétaires, mais de cela il fallait y penser avant de mener une politique aussi irraisonnable…

Les têtes de liste des partis de la coalition actuelle MR-FDF-PS-CDH se mettent en place, mais ne disposent toujours pas dans leur ligne directrice d’un programme de parti digne de l’aspect sécuritaire et indispensable à mettre en place dans l’urgence, ils ne sont pas près à faire grand-chose, sinon de résorber les problèmes politiques communautaires de la périphérie, de renforcer le rôle international de Bruxelles sans la moindre sécurité élémentaire ( la tête de liste MR à Bruxelles Armand De Decker promet sur ce plan), de continuer à se lamenter sans aucun effet ou de développer de nouveaux projets sur les questions de échecs de l’emploi, duchômage des Bruxellois ( le plus haut taux de chômage régional et en particulier des jeunes du pays), de l’enseignement, de la formation professionnelle, mais point du développement de la criminalité à Bruxelles, car la police fédérale n’envisage pas de renfort avant 2012, c’est tout simplement irresponsable de la part des autorités politiques régionales en toute connaissance de cause, « les citoyens n’ont qu’à crever » par manque de moyens et d’un laisser-faire face à une immigration ravageuse incontrôlée et une police insuffisante sur le terrain, la magistrature pas mieux… !

Ça c’est la politique qui vous est d’avance promise par la future coalition bruxelloise au 7 juin prochain, continuer de la sorte, fermer les yeux et laisser continué la gangrène à ravager notre capitale de moins en moins rassurante pour sa population… !

Agression au couteau dans le métro - DH.be
Agression au couteau dans le métro

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Mj1729 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazine