Magazine Finances

Guadeloupe : prime proposee pour apaiser la situation

Publié le 16 février 2009 par Cambiste
 Le président socialiste du Conseil régional de Guadeloupe, Victorin Lurel, et le président apparenté socialiste du Conseil général, Jacques Gillot, ont demandé un "assouplissement" de la grève générale. Ils proposent une prime de 100 euros mensuels pour les petits salaires.
crise-financiere-economique-guadeloupe-taubira-lurel-gillot-jego-manif-manifestation-greveAlors que la situation de crise et de protestation "contre la vie chère" perdure en Guadeloupe et gagne d'autres départements et territoires d'outre mer (DOM-TOM) telle la Martinique voire la Réunion, les appels au calme se sont multipliés ce week-end alors que le ministre de tutelle Yves Jégo et le gouvernement peinent à trouver une solution.
Ce sont les socialistes et apparentés qui tentent d'apaiser la situation. Ainsi, le président socialiste du Conseil régional de Guadeloupe, Victorin Lurel et le président (apparenté socialiste) du Conseil général Jacques Gillot ont demandé samedi un "assouplissement" de la grève générale lancé par le collectif LKP (Liyannaj kont pwofitasyon, Ensemble contre la surexploitation qui réunit 49 organisations, partis et syndicats) qui paralyse la Guadeloupe depuis le 20 janvier, afin notamment que les enfants "puissent aller à l'école".

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Cambiste 526 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines