Magazine High tech

Mobile Word Congress 2009, pendant la crise l’innovation continue

Publié le 16 février 2009 par Pierreristic

telephones Mobile Word Congress 2009, pendant la crise l’innovation continue

panobarcelonawmc-1024x268 Mobile Word Congress 2009, pendant la crise l’innovation continue
La plus grande foire mondiale de la mobilité se déroule sur fond de crise, mais force est de constater qu’à l’instar d’autres industries, le début de récession n’a entamé en rien la capacité d’innovation des constructeurs de mobiles. Un tiers de la population mondiale, soit 2,6 milliards d’individus, possède un téléphone mobile. Et même si, bien que conséquente, la progression des abonnements ne sera pas celle prévue en 2009, le marché du renouvellement est, lui, incontournable. Barcelone est le point de rencontre aussi obligatoire que mondial de tout ce qui compte dans la téléphonie. Mais le MWC 09 est bien plus généraliste que cela. Il ne s’agit pas seulement de l’exposition de nouveaux modèles de portables et de leurs accessoires qui vont se retrouver aux quatre coins de la planète dans les mois à venir, mais aussi de présentation des nouveaux services qui s’y affèrent. Car bien qu’étant la vache à lait de tous les opérateurs, la voix n’est pas, loin de là, leur seule source de revenus. Musique, applications, GPS, internet, data etc. tout est bon pour « offrir » de nouvelles possibilités aux possesseurs de portables. Et puis il y a les fameux systèmes d’exploitation. Les plus répandus comme Windows mobile (on parle d’une version 6.5), Symbian et iPhone/Apple pour ne citer que des principaux, vont se voir concurrencer par un nouveau système créé à l’initiative de Google.

Android, la guest star de Barcelone ?

La web company la plus riche et la plus puissante de l’univers ne pouvait pas laisser passer le train du mobile sans le prendre. Le nom du ticket : Android. A défaut de se payer sa locomotive, Google a choisi de mettre une option sérieuse sur tous les paysages. Plus clairement, le moteur de recherche n°1 ne pouvait pas passer à côté de ces mini écrans qui permettent eux aussi d’aller sur le web. Plutôt que de faire travailler une équipe de designers et de louer une série d’usines en Chine pour inonder le marché avec un téléphone de plus, Google a regroupe presque tous les fabricants de mobile autour d’un projet unique Android. Car au-delà de la touchmania et autres zakouskis cosmétiques, les évolutions dans l’univers de la téléphonie mobile sont essentiellement celles de leur système d’exploitation.

htckoganandroid1-300x161 Mobile Word Congress 2009, pendant la crise l’innovation continue
Et Android devrait être le nouveau venu à même de bousculer la donne. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est… simple. Autant les surcouches régulières des autres finissent par alourdir le fonctionnement des mobiles, autant Android, repensé au XXIe siècle les rend légers et peu gourmands en puissance. A titre d’exemple le nüviphone de Toshiba renferme un processeur de 1 Ghz, soit l’équivalent de ce qui peut faire fonctionner un PC sous Windows. Cette course à la puissance revient cher et Android arrive à point pour redonner un peu d’autonomie aux mobiles. Et puis sourtout des nouveaux contenus, ou plutôt une nouvelle manière de les gérer « à la Google ». A savoir, facile, rapide, efficace et surtout gratuite. Le mobile continuera à servir de téléphone, mais entre les mails les réseaux sociaux, la géolocalisation, la photo et la vidéo, l’objet high-tech le plus répandu sur la planète a bien plus à offrir.

A partir de demain, ici sur numerimatch.com des news en direct de Barcelone.

Droits réservés NumeriMatch


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Pierreristic 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines