Magazine

Mise en Abyme

Publié le 16 février 2009 par Bastienb

On écrit aussi mise en abîme. Alors, c’est quoi cette bête. Du point de vue de la définition, cela désigne une oeuvre citée  imbriquée à une autre. Petite image dans une grande semblable, auteur qui  fait référence à lui-même dans sa propre oeuvre.  Dans le monde de la littérature, il s’agit de mettre dans le récit principal un autre récit presque similaire au premier. Aie, je ne vous sens pas convaincus. Au théâtre ou au cinéma, la mise en abyme prend la forme d’un comédien (ou acteur) qui joue le rôle d’un comédien qui joue un rôle. Ce n’est toujours pas clair ? Vous ne savez plus où vous en êtes. C’est normal car la mise en abyme induit toujours une confusion à la limite du vertige. Bon, rien ne vaut les exemples :

  • Au cinéma, l’exemple flagrant, c’est un film qui décrit la réalisation d’un film. On peut citer la Nuit Américaine de François Truffaut qui raconte le tournage d’un film. Ou encore du même réalisateur le Dernier Métro qui montre le montage à Paris d’une pièce de théâtre sous l’occupation. Plusieurs acteurs jouent en même temps leur personnage et le personnage qu’ils interprètent dans la pièce et on s’aperçoit que les répliques qu’ils se lancent peuvent être à propos dans les deux cas. Au final du film, le résistant joué dans la pièce par Gérard Depardieu est réellement blessé au moment de la libération. Catherine Deneuve actrice et directrice du théâtre vient à son chevet et lui annonce la mort de son mari (à elle, hein !). Et soudain les trois protagonistes (le résistant bléssé, la directrice et le mari mort) se lèvent et saluent. Ils jouaient en fait dans une nouvelle pièce. Bon, je sens que cela ne va toujours pas mieux dans votre esprit (le mieux est encore de regarder le film, excellent au demeurant).
  • Dans le domaine de la peinture, Diego Vélasquez, peintre espagnol du XVII ème siècle a réalisé une oeuvre (les ménines) dans laquelle on le voit peindre un couple que l’on aperçoit dans un miroir dans le fond du tableau final. Toujours pas compris ? Alors attaquons les exemples plus légers :
  • Dans  un épisode des Simpson, Bart siffle le générique de la série (ha, je vois que cela va mieux pour vous tout de suite ; le lien n’explique rien mais je trouve la vidéo amusante).
  • Dans un pré, des vaches qui regardent des vaches qui regardent des vaches.
  • Une caméra qui filme un moniteur vidéo.
  • Taper Google dans la barre de recherche de Google
  • La “vache qui rit” qui sur les boîtes de fromage porte des boucles d’oreilles représentant des boîtes de fromage de “vache qui rit”
  • Des poupées russes.
  • La police des polices.
  • La poule et l’oeuf (qui fut le premier ?).
  • Deux miroirs face à face.
  • Un ventilateur qui fonctionne grâce à  l’énergie produite par une éolienne.
  • Une formation pour devenir formateur.
  • Une liste de listes.
  • L’effet larsen
  • La définition du mot dictionnaire dans un dictionnaire.
  • Un rêve dans lequel on rêve.

Et pour finir, ce lien article mise en abîme qui renvoit directement à cet article.

Il existe très vraisemblablement de nombreux autres exemples. N’hésitez pas à nous en faire part !

Posté par Billx le 16 février 2009
Culture générale > Art, Cinéma, Littérature |

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Bastienb 57544 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte