Magazine Environnement

Bruxelles échoue à contraindre la France à autoriser la culture d’un maïs OGM

Publié le 16 février 2009 par Greenpeacefrance

La Commission européenne a échoué, lundi 16 février, dans sa tentative pour forcer la France et la Grèce à autoriser la reprise de la culture d’un maïs génétiquement modifié de la firme américaine Monsanto. La culture du maïs MON 810 reste suspendue en France.

« La Commission s’est heureusement heurtée à la majorité des Etats Membres, déclare Arnaud Apoteker de Greenpeace France. Les ministres européens, qui vont devoir se prononcer dans les semaines qui suivent, doivent maintenant prendre en compte les doutes sérieux qui pèsent sur le MON 810 et autoriser tous les Etats Membres qui le souhaitent à suspendre ces cultures dangereuses et mal évaluées. »

Les experts des pays de l’Union européenne réunis à Bruxelles au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale “ne sont pas parvenus à trouver une majorité qualifiée en faveur ou contre les demandes faites à la France et à la Grèce de lever les mesures d’urgence” empêchant la culture de ce maïs OGM, a confirmé la Commission dans un communiqué.

Au cours de la réunion de lundi, l’Autorité européenne de sécurité des aliments a dit “avoir des interrogations” sur les risques de la culture du MON 810 pour l’environnement et avoir demandé des réponses à la société américaine. Or la suspension de la culture en France a été décidée à cause des “inquiétudes sur la question de la dissémination” et de ses effets sur la faune, la flore et les écosystèmes, a rappelé jeudi dernier le premier ministre français, François Fillon.

Avec AFP


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Greenpeacefrance 109791 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine