Magazine People

Renan Luce et Sébastien Chabal : une première participation aux Enfoirés, qu'est-ce que ça fait ?

Publié le 16 février 2009 par Benjamin Tolman
Renan Luce Agrandir l'image

Alors que le nouveau clip des Enfoirés commence à être diffusé et qu'une trentaine d'artistes ont fait le show fin janvier à Bercy, les nouveaux chanteurs au grand coeur Renan Luce et Sébastien Chabal, se confient au sujet de cette première au sein de la famille fondée par Coluche.

Les chanteurs et célébrités qui participent une fois aux Enfoirés, ne repartent en général plus jamais. En sera-t-il de même pour Renan Luce et Sébastien Chabal ?

Interviewés par Télé Grandes Chaines, le chanteur et le rugbyman ont confié leurs premières impressions après le spectacle auquel ils ont participé au mois de janvier sur la scène de Bercy.

Sébastien Chabal, plus habitué aux ballons ovales qu'aux micros, confie avoir dû surmonter un trac terrible ! Il aurait en effet répété pendant des jours ses prestations, un travail qui n'a pas suffi à le détendre au moment de monter sur scène. Il raconte aussi que ses camarades ont été plutôt sympas avec lui, auraient-ils été effrayés par son gabarit ? "Quand on m'a sollicité, j'ai répondu oui sans réfléchir. J'aurais peut-être dû! Kad Merad, Pascal Obispo m'ont chambré, mais personne ne m'a bizuté. Peut-être n'ont-ils pas osé !"

De son côté Renan Luce confie avoir été particulièrement honoré d'avoir été sollicité mais aussi d'avoir écouté d'autres artistes interpréter son titre La Lettre. "C'est une autre émotion que d'entendre sa chanson à la radio. Bénabar est venu me demander des petits conseils, c'était rigolo", raconte-t-il.

Le spectacle, Les Enfoirés font leur cinéma, sera diffusé le 6 mars sur TF1, convivialité, autodérision mais aussi émotion seront au rendez-vous, comme chaque année.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Benjamin Tolman 12180 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine