Magazine Conso

Casinos : attention à l’iPhone qui compte les cartes !

Publié le 16 février 2009 par Alexandre Laurent

L’iPhone, outil de prédilection des pirates du jeu ? Le très sérieux Nevada Gaming Control Board a lancé cette semaine un avertissement à tous les casinos de Las Vegas : les amateurs qui viennent équipés d’un iPhone sont susceptibles de l’utiliser pour compter les cartes aux tables de black-jack. Selon lui, il convient donc de prêter une attention particulière à l’amateur qui passe la partie à manipuler son iPhone ou son iPod Touch tout en plaçant ses mises. Voici pourquoi.

back-jack-iphone

Pour mémoire, le principe du blackjack consiste à accepter des cartes dont les valeurs s’additionnent, en tentant de se rapprocher mais de ne pas dépasser le score de 21 (blackjack). Une fois que les joueurs ont demandé leurs cartes, la banque joue à son tour. Si un joueur fait moins que 21, mais plus que la banque, il remporte deux fois la somme misée.

Une technique assez ancienne consiste à compter les cartes selon une méthode statistique : un sabot de poker contient en effet six jeux de 52 cartes et il serait bien complexe de mémoriser toutes les valeurs. On par alors du principe que l’on va surnoter (+1) les cartes les moins intéressantes et sous-noter les meilleures (-1) au fur et à mesure qu’elles passent sur le tapis.

Au moment de jouer, on aura un total positif, ou négatif. Plus le total sera haut et plus l’on aura de chances d’avoir un tirage intéressant : c’est donc à cet instant que l’on misera une grosse somme.

blackjack-iphone

En pratique, la technique n’est vraiment pas approuvée par les casinos, mais elle n’est pas interdite (on vous conseille tout de même de ne pas trop faire savoir autour de vous au Bellagio que vous comptez les cartes ;-)) à partir du moment où le joueur se sert de sa seule mémoire. L’utilisation d’un calepin, calculatrice ou… téléphone mobile afin de noter les tirages est quant à elle strictement prohibée, d’où ce mémo.

Sur l’App Store, on trouve en effet au moins deux applications dédiées au comptage des cartes, comme Card Counter, vendue 2,39 euros. Voilà, maintenant vous avez une idée de la façon dont on triche au blackjack, et vous savez où trouver un outil pour vous y aider : on vous suggère quand même amicalement de réfléchir avant d’aller barboter dans une salle de jeu. Il n’y a pas qu’aux Etats-Unis que les tricheurs et compteurs de cartes sont expulsés manu militari !

Related Posts:

  • Gameloft lance Uno sur iPhone
  • Simore : deux cartes SIM pour votre iPhone
  • iPhone 3G nu : 609 euros en France
  • Les clones de Tetris et les casses briques menacés sur l'App Store
  • Navigateurs : alternatives à Safari dans l'App Store

Tags: BlackJack, Casino

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Alexandre Laurent 1174 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines