Magazine High tech

Pourquoi j’aime pas Facebook !

Publié le 16 février 2009 par Klakinoumi

Tiens un billet coup de gueule ! Ca faisait longtemps. Ca fait maintenant un bon bout de temps que je suis sur Facebook, et que je préviens tous mes proches de pas trop faire le con sur le site number One des réseaux sociaux.

D’abord, c’est le côté “Option check in”. Par défaut, tout est publique. Tu changes ton statut, tout le monde le voit. Tu deviens ami avec quelqu’un tout le monde le voit. Tu deviens célibataire, tout le monde le voit. A moins bien sur que tu ais été faire un tour dans les paramètres de ton compte pour réguler un peut tout ce bordel.

Ensuite ce que j’appelle le syndrôme “Photos bourré”. J’explique : Sur Facebook, n’importe qui peut uploader virtuellement n’importe quoi. Y compris des photos de vous. Mais le vrai problème, c’est que vous pouvez être taggué (bon j’imagine que je vous apprends rien là…) et retrouvé ensuite extrêmement facilement. Même les photos de vous dont vous n’êtes pas fier. Surtout celles-là.

drunkfail

Continuons avec la visibilité de Facebook. Facebook est un site de première importance. J’veux dire, c’est un des site du top 50 (sans doute moins) du web de l’internet mondial de la planète. Et de part son importance, Facebook est extremement bien référencé sur Google. Vous êtes sur facebook ? Tapez votre nom sur Google pour voir. Imaginez-vous maintenant en train de chercher un taf. Beaucoup de recruteur (dans le milieu Web c’est évident, mais pas seulement…) Google (du verbe googler) les prétendants à un poste. Tout de suite ça fout un peu les jetons. Qui a envie que son futur patron, ou patron actuel, puisse vous voir en train de cracher vos tripes la tête dans les chiottes d’une boîte de nuit de seconde zone ?

Poursuivons avec les 40 mails que je reçois chaque jour “Machin t’as noté”, “joue a guerre des gangs”, “truc à écrit sur ton wall”… Bien sur c’est désamorçable. Mais j’ai tout simplement autre chose à foutre, et surtout CAREMENT LA FLEMME, de me faire suer à me désinscrire de tout ces trucs, alors que pour la plupart, j’ai rien demandé.

Et on va finir avec un truc qui fait froid dans le dos. Extrait des conditions générales d’utilisation :

« vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable, transférable et mondiale (avec l’autorisation d’accorder une sous-licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site ».

Qui était jusqu’au 4 février suivi de :

votre contenu d’utilisateur peut être effacé du site à n’importe quel moment. Si vous l’effacez, la droit accordé à Facebook évoqué précédemment expirera automatiquement, mais notez que l’entreprise peut en conserver des copies archivées »

Lors de leur dernière révision des conditions générales d’utilisations, FACEBOOK à tout simplement supprimé cette dernière phrase ce qui leur donne maintenant le droit de… Comment dire ?

En fait vous cédez à Facebook TOUS les droits inhérents à vos médias. Ils auront le droit d’utiliser, de diffuser tous ce que vous aurez mis sur FACEBOOK (photos, vidéo, texte (y compris de votre blog si il est agrégé sur votre compte…)) Donc bon, là je dis stop ! Faisez bien gaffe. Parce que y a vite moyens de se trouver débordé.

Je vois de moins en moins le côté fun de ce site et de plus en plus le côté big-brother. En ce qui me concerne, je pense que mon compte Facebook ne passera pas la semaine. MAis dormez bien quand même, notre beau pays veille sur nous.

Et dans le même genre qu'est-ce qu'on a ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Klakinoumi 87 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine