Magazine

Jamal & Latika

Publié le 16 février 2009 par Moushette

Pour la saint valentin, Mister Moush et moi avons improvisé un cinoche et un ptit resto parisien... Les enfants étaient au chaud chez les grands-parents, et nous avions tout le temps devant nous pour faire ce qu'on voulait avec : se coucher tard, se lever tarder, bruncher, ne pas pas déjeuner, buller en préparant et rêvant à notre voyage, aperitiver sans dîne, et le tout dans le calme... Un vrai luxe !
Nous sommes allé voir Slumdog Bollywood, moi avec impatience et apréhension, car peur que ce film me fasse surgir des larmes et des angoisses adoptives, surtout qu'en ce temps je suis à fleur de peau (et que comble du malheur je n'avais pas prévu de mettre un mascara non waterproof pour un film pareil !!!)...
Mais finalement ce film ne m'a pas tant ému que ça. Pas grand'chose ne m'a choqué, je ne l'ai pas trouvé si violent que ça.... Les enfants mutilés pour la mendicité ce n'est pas un scoop, et je trouvais même que la dureté de l'enfance de ces enfants des rues avait été pas mal édulcorée... Je pensais en voir plus et que ça collerait plus à cette terrible réalité...
Côté acteur, le petit Jamal faisait bcp penser à un gamin de notre OAA (K !), que ce soit côté visage, ou même dans sa façon de parler... La beauté ethniqe de la petite Latika me faisait pâlir car elle m'évoquait ma fille (la version adulte de Latika étant bcp moins belle à mon goût car moins typée !!)... J'ai adoré les enfants car je les ai trouvé si authentiques...
Jamal adulte avait pour moi la tronche du fils de riche qui a fait ses études "abroad", trop blanc, accent pas assez prononcé, et en rien il me faisait penser à un tchaï wallah.... Pour moi il ne collait pas au rôle, donc je n'arrivais pas à lui associer son enfance de m...de... Quant à sa Latika, elle était mignonne, soit, mais plutôt faite pour vendre les mascaras (waterproof !) de l'oréal, et elle ne m'évoquait en rien une ex prostituée des quartiers chauds de Mumbai... On ne sentait aucune souffrance en elle, son rôle était insipide. Par contre j'ai adoré Dev Patel et Anil Kapoor que j'ai préféré aux 2 acteurs principaux adultes !!!
Outre qqs incohérences dans le scénario, j'ai tout de même bien aimé ce film, son originalité, son scénario surtout, et je vous le recommande chaudement.
Mais en terme d'émotions et d'authenticité, je trouve qu'il n'arrive pas à la cheville de Salaam Bombay, qui pour moi reste un chef-d'oeuvre en la matière ( et qui m'arrache larmes, coeur et tripes à chaque fois que je le regarde)... Mais j'ai passé un excellent moment, et j'aimerais tant que tout les tchaï wallahs vivent ce conte de fée...
Bon et je viens de trouver ça en glanant sur le net, qui me confirme pq je trouvais les bambins plus authentiques que les adultes.....
Et d'ailleurs 7 ans, ces enfants ont 7 ans, l'âge de la plupart de mes ptits loulous de mes feuilles excel... Cela me laisse rêveuse...
Et maintenant rien avoir avec la choucroute, après le cinoche on a fini la soirée au backstage restaurant, et c'était très sympa !

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Moushette 547 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte