Magazine Internet

Buzz marketing : déconstruire un site ou enfermer un gars

Publié le 17 février 2009 par Mediacratie

Prenez un homme, Vladimir. Vous lui mettez une jolie salopette orange façon prisonnier et vous l’enfermez pendant cinq jours dans une cellule avec un téléphone portable. Le tout filmé 24/24 et diffusé sur le net. Voilà la dernière opé’ de l’agence “Buzzman” pour faire causer de Zaoza. The Cell Experience est un joli coup de pub. Mais l’agence n’est pas novice dans le domaine. Rappelez-vous, c’est eux qui avait fait le buzz autour d’Orange et d’une pub célèbre avec Seb Chabal où n’importe quoi pouvait le faire tirer un but en utilisant les touches de son téléphone portable. Ce sont eux qui avait aussi conçu la vidéo canular d’un faux Jean-Luc Delarue pétant les plombs dans un avion, pour le magazine «Choc».

Zaoza est la plate-forme qui a obtenu, pour les mobiles, les droits de la série «Cell». Une Web série de 20 épisodes produite par Endemol, l’histoire de Spence, qui se retrouve emprisonné avec, comme seul moyen de communication avec l’extérieur, un téléphone. Dans The Cell Experience, Vladimir, le cobaye (réalisateur), pianote sur son téléphone portable pendant 5 jours. N’importe qui peut l’appeler ou lui envoyer un texto. Selon le patron de Buzzman, Georges Mohammed-Cherif, il y a des pics à 500-600 SMS par quart d’heure. On attend les chiffres finaux pour voir l’intêret des internautes. Un concept pas mal pour générer du bruit. Rien d’autre. Ah si… des dizaines de numéro de portable de 15-25 ans, un fichier client gratos ! Vladimir subit aussi des épreuves (du grand n’importe quoi!) dès que des paliers de visiteurs sont franchis : faire entrer une chèvre dans la cellule, un type qui a mangé du chili pendant 4 jours entre dans sa cellule, bataille de bouffe avec des filles sexy, et le summum - on lui coupe un bras.

The Cell Experience


Mais ce week-end, Buzzman n’était pas les seuls à lancer leur opé’. L’agence BETC EURO-RSCG a lancé la Carte Noire Revelation Party. L’idée : “déconstruire l’ancien site et découvrir le nouveau“ et pour cela faire appelle aux internautes. Celui qui avaient reçu un code confidentiel (Merci!) pouvait choisir son morceau de site (j’avoue j’ai pris le disquaire) et recevoir une affiche de l’écran sélectionné, de plus d’1m de large et tirée en édition limitée à 200 exemplaires. Du pur marketing viral.


Mais jusqu’où iront-ils pour faire du bruit ?


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Mediacratie 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines