Magazine Assurances

À propos des OGM, un premier round à Bruxelles en faveur de la France

Publié le 17 février 2009 par Aurélia Denoual

Les experts des pays de l’Union européenne n’ont pas soutenu la demande de la Commission der Bruxelles qui veut contraindre la France t la Grèce à autoriser la culture de maïs OGM Mon 810 alors qu’il fallait la majorité pour imposer à Paris et à Athènes de lever les mesures d’urgence empêchant la culture de ce maïs, elle n’a obtenu que 9 voix sur 27.

La Commission peut désormais décider de demander l’arbitrage des ministres en présentant une proposition sur laquelle les pays membres devront se prononcer dans les trois mois et à défaut, c’est la Commission qui aura le dernier mot, ce qui revient à reculer pour mieux sauter.

Entre temps, nous serons fixés sur les intentions de la Commission puisque les ministres de l’Environnement auront à statuer, à sa demande, sur les clauses de sauvegarde mises en place par l’Autriche et la Hongrie, deux autres pays réfractaires aux OMG.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog