Magazine Assurances

Une collision au fond de la mer qui aurait pu être lourde de conséquences

Publié le 17 février 2009 par Aurélia Denoual

Il s’agit de celle de deux sous-marins lanceurs d’engins, à propulsion nucléaire, l’un français, le Triomphant et l’autre britannique le HMS Vanguard, qui naviguaient à vitesse réduite, à bonne profondeur, des navires modernes sur lesquels repose la capacité dissuasives de leurs pays respectifs.

Une telle collision est encore plus improbable que celle des deux satellites, un Américain et un Russe, qui vient pourtant de se produire et tient au fait que ces engins sont conçus pour être absolument indétectable et dont l’efficacité du système mis au point vient d’être prouvée.

Les deux sous-marins n’ont subi que des dommages superficiels, ce qui a permis au Triomphant de regagner sa base par ses propres moyens, tandis que le britannique, HMS Vanguard, peut-être plus touché, a du être remorqué pour regagner sa base.


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Aurélia Denoual 17 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte