Magazine Finances

Et puis quoi encore ?

Publié le 17 février 2009 par Raphael57

Et puis quoi encore ?
Il est des fois où j'ai la désagréable impression que certains investisseurs cherchent à obtenir le beurre et l'argent du beurre ! En effet, certains actionnaires de la banque Northern Rock ont considéré que le prix de rachat de leurs titres, suite à la nationalisation de l'établissement, n'était pas suffisant ! Cela à de quoi m'indisposer profondément (je reste poli...), lorsque l'on sait qu'ils ont investi leur argent uniquement dans une logique de profit à court terme, et qu'aujourd'hui ils appellent à l'aide les autorités : quand les cours grimpent ils ne veulent pas entendre parler de régulation et de justice, mais quand le marché se retourne on quémande l'aide de l'Etat. Ceux-là auront même eu le culot d'exiger l'aide de la justice.
Fort heureusement, la Haute Cour de Londres a rejeté la plainte de ces 150 000 investisseurs, au nombre desquels figuraient les fonds spéculatifs SRM Global et RAB Capital. Les deux juges chargés de l'affaire ont motivé leur décision par le fait que l'indemnisation proposée n'est que la juste récompense de l'erreur de jugement des actionnaires sur la direction de l'entreprise et le plan stratégique désastreux qui a conduit la banque à l'insolvabilité. Dit autrement, les juges ont rappelé à ces actionnaires que lorsqu'on investit dans des titres, on sait à quoi on s'expose si la société est en faillite...
En définitive, cette affaire aura servi à m'énerver à mettre en lumière les contradictions inhérentes au libéralisme économique à outrance : d'un côté on cherche à éliminer toute régulation, de l'autre on supplie pour obtenir des institutions un viatique lorsque tout va mal...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Raphael57 947 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine