Magazine Internet

Facebook se donne les droits

Publié le 17 février 2009 par Nicolas J
Facebook se donne les droitsLes utilisateurs blogueurs de Facebook, comme Circé, sont en émoi depuis quelques jours ! En effet, Facebook a supprimé un passage de son règlement le 4 février dernier : « Notre contenu d’utilisateur peut être effacé du site à n’importe quel moment. Si vous l’effacez, le droit accordé à Facebook évoqué précédemment expirera automatiquement, mais notez que l’entreprise peut en conserver des copies archivées ».
Ainsi, le texte sur les droits devient : « vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable, transférable et mondiale (avec l’autorisation d’accorder une sous-licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, scanner, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer n’importe quel contenu déposé sur le site. »
Si j’en crois le billet en lien (merci à Antoine qui nous l’a twitté), cette partie était déjà dans le corps du texte donc la suppression d’une partie ne changera pas grand-chose. Le billet s’intitule « Facebook dangereux pour les artistes ». Je m’en fous donc, je ne suis pas un artiste. Je n’ai pas la prétention de croire que je pourrais gagner de l’argent ou passer à la postérité pour un bazar que je pourrais produire dans le cadre de mon loisir préféré intitulé : « faire le con avec des machins sur le web ».
Comment peut-on croire que quelque chose diffusé sur Internet nous appartient toujours ? Prenez les illustrations de mes billets : je les recherche souvent par « Google Image » et je ne mets la source qu’une fois sur deux… Ceux ne sont pas les 500 visiteurs quotidiens de PMA qui vont nuire au producteur de la photo ! J’indique la source par politesse, c’est tout.
Comment peut-on croire qu’en diffusant des informations dans Facebook, Facebook ne puisse pas se donner tous les droits avec ? S’ils commettent une maladresse, elle est purement commerciale du fait de la perte de confiance que pourraient avoir les utilisateurs !
Pour le reste, si vous vous voulez gardez des données confidentielles, ne les diffusez pas sur le web ! Et cessez de penser que votre production a la moindre valeur…

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Nicolas J 58 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazine