Magazine Science

Cancer sexy

Publié le 17 février 2009 par Raymond Viger
(Agence Science-Presse) – Chez certains poissons, les tumeurs cancéreuses se manifestent par des taches noires sur la queue ou des lignes noires dans la partie arrière du corps. Ce qui a donné une idée saugrenue à deux biologistes marins de l’Université de l’Ohio : et si ces marques étaient irrésistibles pour la femelle? Bingo! Placée devant le choix —un mâle avec ces taches noires ou sans taches— la femelle passe plus de temps avec le premier. L’expérience a été menée avec un poisson de rivières du Mexique appelé le xipho, mais les chercheurs sont convaincus d’arriver au même résultat avec d’autres espèces. S’ils ont raison, cela expliquerait en partie pourquoi la sélection naturelle n’a jamais éliminé les gènes du cancer…

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Raymond Viger 488 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog