Magazine France

Yves Jégo confronté à la dure réalité ministérielle

Publié le 17 février 2009 par Exprimeo
L'actuelle pratique présidentielle risque de tarir les vocations ministérielles des "poids lourds politiques" et confirmer que la seule voie royale est désormais celle des "grands féodaux". Combien de temps durera l'hypocrisie de la mise en scène exposant le Ministre à la négociation puis faisant apparaître le Président en "sauveur providentiel" ? Les projets sont validés préalablement par le cabinet de l'Elysée plus fort que jamais. Par conséquent, si un Ministre a une marge de manoeuvre limitée c'est en accord avec l'Elysée. Rouvrir la marge de manoeuvre au moment d'une saisine publique du dossier par le Président revient à désavouer le Ministre dans des conditions qui altèrent à terme l'ensemble de l'exécutif. Mais surtout, cette part de risque prend une telle importance que les responsables politiques découvrent avec clarté que l'actuel chemin à privilégier est celui de l'exécutif des "grandes collectivités". C'est un affaiblissement à terme des profils pour la composition des Gouvernements.

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte