Magazine Politique

C'est une grande perte: Georges LABICA est décédé.

Publié le 17 février 2009 par Lalouve
COMMUNIQUE DE LA POLEX
"Notre camarade Georges LABICA est mort brutalement jeudi dernier. Il y a quelques jours à peine, il nous interrogeait sur les crimes des colonialistes français en Afrique, un sujet qu’il connaissait mieux que nous. Cet intellectuel de grande qualité aurait pu, comme d’autres, jouer les philosophes médiatiques , se vautrer dans les modes idéologiques au service des nantis, et faire ainsi une carrière bien rétribuée. Il a préféré le respect de ses amis, une fidélité absolue aux idéaux marxistes trop souvent travestis en opportunismes sans principe. En Algérie au service d’un peuple enfin libéré du colonialisme, en France, dans les débats idéologiques inachevés entre militants communistes, Georges n’était pas seulement un penseur éminent, capable d’enrichir ceux qui l’entendaient, il était aussi un homme libre, un révolutionnaire, au sens le plus noble des termes.
Le collectif communiste Polex demande à tous ceux qui le pourront, de l’accompagner une dernière fois au cimetière du Pecq, le mardi 17 février à 15 heures.
"
-----------------

Décès du philosophe marxiste Labica

AFP
14/02/2009 |

Le philosophe Georges Labica, spécialiste de l'histoire de la théorie marxiste, est décédé jeudi d'une hémorragie cérébrale, ont indiqué aujourd'hui les éditions Le Temps des Cerises.
Né en 1930, ce professeur émérite des Universités a enseigné la philosophie politique à l'université de Paris-X Nanterre, et est l'auteur de nombreux ouvrages dont "Démocratie et Révolution" (éd. le Temps des cerises), "Théorie de la violence" (éd. La Citta del Sole), "L'oeuvre de Marx, un siècle après" (PUF). Il a co-dirigé le "Dictionnaire critique du marxisme" (PUF).
Militant anti-colonialiste et anti-impérialiste, il était également un fin connaisseur du monde et de la culture arabes, auxquels il a consacré plusieurs ouvrages.
Le philosophe Georges Labica, spécialiste de l'histoire de la théorie marxiste, est décédé jeudi d'une hémorragie cérébrale, ont indiqué samedi les éditions Le Temps des Cerises.
Né en 1930, ce professeur émérite des Universités a enseigné la philosophie politique à l'université de Paris-X Nanterre, et est l'auteur de nombreux ouvrages dont "Démocratie et Révolution" (éd. le Temps des cerises), "Théorie de la violence" (éd. La Citta del Sole), "L'oeuvre de Marx, un siècle après" (PUF). Il a co-dirigé le "Dictionnaire critique du marxisme" (PUF).


Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Lalouve 152 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines