Magazine Internet

Et si vous perdiez la maîtrise de vos publications ?

Publié le 17 février 2009 par Julien G

Bienvenue sur ifeedgood, n'hesitez pas a vous abonnez a notre flux RSSsi l'article vous a plu. Merci de votre visite

 

Propriété facebook

Nous nous souvenons tous de l’histoire de Marc L***, inconnu dont la vie a été retracée et ce avec des détails croustillants sur sa vie privée. 

Cette histoire, diffusée par Le Tigre a été écrite avec des données récoltées sur bon nombre de réseaux sociaux.

La question de la protection de la vie privée s’est alors posée… 

Question désormais redondante avec l’essor des réseaux sociaux qui permettent la diffusion de photos, commentaires, messages, statuts, et j’en passe, le tout potentiellement visible par l’ensemble de la communauté inscrite.

 Facebook se trouve encore une fois au cœur de ces polémiques. Le réseau social regroupant plus de 150 millions d’adeptes autour du monde a modifié, le 4 février dernier, ses conditions générales d’utilisations. 

Quoi qu’en dise Mark Zuckerberg, fondateur de facebook, elles ne semblent pas en faveur des utilisateurs…  

«Vous accordez à Facebook le droit irrévocable, perpétuel, non exclusif, transférable et mondial (avec l’autorisation d’accorder une sous licence) d’utiliser, copier, publier, diffuser, stocker, exécuter, transmettre, numériser, modifier, éditer, traduire, adapter, redistribuer tout contenu que vous publiez ou en lien avec le service de Facebook…» 

Vous êtes surpris ?

Si vous l’êtes, c’est que vous êtes comme la plupart des 150 millions d’utilisateurs de Facebook à avoir « accepter les conditions générales d’utilisation » sans les avoir lu… 

Vous savez désormais que facebook peut faire à peu près ce que bon lui semble des informations que vous diffusez.

Quelle est donc la nouveauté ?

 Auparavant à la suite de ce paragraphe, s’en suivait un autre expliquant que les conditions évoquées expiraient si vous supprimiez le contenu en question.

 Ce n’est maintenant plus le cas. Facebook est désormais propriétaire et peut utiliser les contenus que vous publiez, et ce même si vous fermez votre compte. 

Mais rassurez-vous, Mark Zuckerberg répond à la polémique : « En réalité nous ne souhaitons pas utiliser vos données d’une façon qui ne serait pas tolérable pour vous ». 

Selon lui c’était une modification nécessaire étant donné l’importance des échanges de documents entre utilisateurs.
 Ainsi lorsque vous supprimez votre compte facebook, votre page disparaitra mais pas les photos ou messages que vous avez transmis à vos amis. 

Reste à voir si la mise à jour de ces conditions d’utilisation freinera notre tendance à l’ultra socialisation virtuelle… 

Technorati
conditions générales dutilisation, diffusion, facebook, polémique, réseaux sociaux

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Julien G 23 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine