Magazine France

> Guy Roux et le mini-revers du Président

Publié le 26 août 2007 par Annonyme
Juillet 2007
Début juillet branle-bas de combat pour sauver Guy Roux, injustement frappé par... la limite d'age. La Ligue de Football refusait d'homologuer son contrat avec le club de Lens en raison des 68 printemps de l'auxerrois de coeur, un âge supérieur à la limite inscrite dans la charte du football professionnel.
Une mobilisation de poid
Comme à son habitude, le pragmatique Nicolas Sarkozy prit l'affaire en main. En effet, comment passer à côté alors qu'une partie de sa campagne concernée le travail des personnes âgées. “Notre pays a besoin de gens qui puissent travailler” déclara le Président. “C’est plus la règle qui est vieille que Guy Roux" avait-il même précisé par le biais de son porte-parole.
Le dénouement fut plus rapide que dans l'émission Secret d'actualité. Quelques jours seulement après la médiatisation de l'affaire, Guy Roux était autorisé à entraîner Lens.
Epilogue

Hier soir, Guy Roux a jeté l'éponge et quitte Lens. Motif invoqué: une usure mentale et physique...

Retour à La Une de Logo Paperblog

A propos de l’auteur


Annonyme 47 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte