Magazine

Le royaume de Kensuké

Publié le 22 février 2009 par Lael69
Michael Morpurgo

Editions Gallimard Jeunesse
Collection Folio Junior N°1437
Traduit de l'anglais par Diane Ménard
Illustrations de François Place
Romans Ados à partir de 10 ans


Je viens de finir mon premier Michael Morpurgo et je ne suis pas déçue. Il est un auteur jeunesse très réputé et connu récemment pour Au pays de mes histoires et Seul sur la mer immense. J'ai commencé par Le royaume de Kensuké, un roman d'aventures s'il en est, sinon d'une amitié insolite entre un garçon de 11 ans et un vieil homme.

Michael est un enfant comme les autres: il aime le football, il va à l'école et est heureux. Lorsque ses parents perdent leur emploi, sa vie va changer. Le père décide d'acheter La Peggy Sue, un bateau et de révolutionner le mode de vie de toute la famille ainsi que de Stella, leur chienne. Faire le tour du monde est un projet incroyable et tout se déroule à merveille. Car le meilleur des apprentissages reste le voyage et la découverte du monde: Australie, Afrique, Brésil. La vie en mer est palpitante et apporte son lot de péripéties. Mais lors d'une nuit, Michael passe par dessus bord. Il se réveille à demi-conscient sur une plage avec Stella. Il a faim, il a soif, il veut retrouver ses parents, la vie d'aventures devient nettement moins excitante. Puis un matin, il découvre un bol d'eau et des bananes. Tous les matins quelqu'un semble lui apporter de quoi survivre. Mais qui est cette personne qui désire rester dans l'ombre ?
On ne peut nier que Michael Morpurgo a un talent de raconteur d'histoires. Dès les premières pages, le lecteur est pris dans cette sorte d'aventure énorme, complètement folle : faire le tour du monde en bateau. Les premiers chapitres nous embarquent dans une expédition où tout se déroule pour le mieux. Mais le talent de l'auteur réside précisément dans cette apparente sérénité et tranquillité, on pressent la chute, on pressent que tout va basculer! Le récit plonge alors dans une fable à la Robinson Crusoé version made in Japan. On sent qu'une amitié va naître entre Michael, l'enfant anglais et Kensuké, le vieillard japonais. Leur amitié est empreinte d'altérité et là Michael Morpurgo nous offre un hommage à l'intercultarité, à la richesse des cultures et aussi à la tolérance : Kensuké est un vieillard silencieux mais même si les deux aventureux ne parlent pas la même langue, leur amitié est forte et émouvante. A travers le dessin et la pêche, chacun dévoile son histoire. L'auteur réunit toutes les ficelles d'un bon roman jeunesse: une histoire originale, un clin d'oeil au classique, des personnages attachants et une fin qui fait de cette lecture un moment qu'on ne peut oublier.
5/5 champignons

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Lael69 7475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog