Magazine Environnement

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.

Publié le 01 décembre 2008 par Sierrafox
Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au salon Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.

Parti le 13 janvier 2008 de Notre Dame de Paris, Jean Gabriel Chelala s'est lancé dans un tour du monde inédit, intégralement à la force humaine. Son objectif : démontrer que la force humaine est la première source d'énergie et qu'avec intelligence, nous savons devenir efficace et donc écologique.

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.
Une première étape de mise en jambes.
Jean Gabriel se lance sur les routes françaises, espagnoles et portugaises à vélo. Après 2.176km, l'aventurier rejoint le sud du Portugal où il retrouve son cyclomer (un bateau de 7,50m mu par un pédalier). Mais durant cinq semaines, une météo difficile et des déboires administratifs le clouent au sol.

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.
Une première navigation dans des conditions difficiles.
Le 7 mars, il embarque à bord de son cyclomer en vue de traverser l'Atlantique direction les USA. En traversant le rail de Gibraltar, deux cargos passent tout près de son frêle esquif à pédales, première sueur froide. Les conditions de navigation des premiers jours l'obligent à pédaler de jour comme de nuit. Mais une dépression remontant des Canaries contraint l'aventurier Chelala à rejoindre in extremis le Maroc pour s'abriter. Aucune fenêtre météo durant de trois semaines. Le 11 avril, il reprend la mer. Navigant dans des creux de plus de 5 mètres par 35 nœuds de vent, Jean Gabriel se rapproche des îles Canaries. À 30 miles nautiques de la première île, une baleine le heurte et détruit son safran nécessitant une nouvelle halte pour réparer.

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.
La grande traversée et un premier record mondial.
A Lanzarote, tout le village de Punta Mujeres se joint au navipédaleur pour remplacer le safran détruit. Le 27 avril, la grande traversée démarre. Suivant la route des Alizés, Jean Gabriel passe au nord des îles du Cap Vert avant de mettre cap vers l'ouest. 65 jours plus tard, il touche le sol français de Saint Martin, pulvérisant le précédent record de plus de 23 jours. " À travers mon expédition, je veux montrer qu'en agissant avec intelligence, nous devenons efficace et par conséquent écologique. Nous avons en nous la force de changer les choses et ma traversée le prouve. Avec Guy Saillard, architecte du bateau, nous avons choisi de mettre une hélice de grand diamètre de manière à réduire les pertes d'énergie et donc gagner en efficacité. Le résultat parle de lui-même ".

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.
Une fin de traversée inédite et un deuxième record du monde.
Le 19 juillet, le navigateur repart de Saint Martin. En pleine saison cyclonique, il passe entre les îles Vierges pour se positionner au nord de Porto Rico. Les vents et courants régulièrement défavorables l'obligent à pédaler de jour comme de nuit pour maintenir son cap et éviter de se rapprocher trop près des côtes. Tout autour de lui, l'agitation est phénoménale. Bateaux de croisière, cargos, pétroliers, pêcheurs, touristes et des avions par dizaines l'éloignent définitivement du calme de l'Atlantique. Le 12 août Jean Gabriel pose pied en Floride après 5.000 milles nautiques (9.250km), s'emparant d'un nouveau record de monde en rejoignant l'Europe aux USA avec escales en 107 jours.

Expédition 48°Nord, Jean Gabriel Chelala au Nautic à Paris du 5 au 14 décembre 2008.
Sur les routes américaines, sur une nouvelle monture.
Troisième étape de l'expédition : la traversée du continent nord-américain entre la Floride et l'Alaska à la découverte de la mythique histoire de l'Amérique. " J'ai choisi pour rouler sur les routes américaines d'utiliser un vélo couché, plus confortable et mieux adapté aux grands espaces outre-atlantique. Le vélo couché à l'avantage d'être plus performant qu'un vélo traditionnel dès lors qu'il n'y a pas trop de reliefs ce qui est le cas de mon itinéraire. " 7.231km plus tard, le résultat est une nouvelle fois éloquent. Une moyenne quotidienne 10 km/h supérieure à celle de la première étape entre Paris et le sud du Portugal. Une nouvelle fois, le jeune franco-libanais prouve qu'en agissant avec intelligence, nous devenons efficace.

Quels que soient les aléas, ne jamais lâcher son idée.
Le retard engrangé entre le Portugal et les USA contraint notre aventurier à s'arrêter à Whitehorse (Yukon) au nord du Canada. Aucune traversée de la mer de Béring n'est en effet envisageable durant l'hiver. Mais Jean Gabriel Chelala ne s'avoue pas vaincu et doit attendre le dégel pour poursuivre sa route. L'occasion de rencontrer le public, de présenter son bateau au Nautic de Paris et de séduire de nouveaux partenaires.
Il lui restera alors trois étapes avant de rejoindre le Parvis de Notre Dame à Paris : la descente de la Yukon River sur les traces des chercheurs d'or, la traversée de la mer de Béring, à la rencontre des pêcheurs de crabes royaux puis enfin une dizaine de milliers de kilomètres à vélo à travers la Sibérie au cœur des peuples de l'extrême Est du continent eurasien, toujours à la seule force de sa tête et de ses jambes.

L'expédition 48°Nord, rappel des principales dates.
13 janvier 2008 : départ de Paris
7 février 2008 : arrivée à Lagos au sud du Portugal après avoir parcouru 2.176km à vélo
7 mars 2008 : départ de Lagos (Portugal) en cyclomer en direction de la Floride (États-Unis)
21 mars 2008 : escale technique à Safi (Maroc) suite à une mauvaise météo et à des problèmes de communications satellites (430 milles nautiques parcourus, soit 8.00km)
11 avril 2008 : départ de Safi (Maroc) en cyclomer
21 avril 2008 : escale technique à Punta Mujeres (Iles Canaries) à cause du safran arraché (300 milles nautiques parcourus, soit 550km)
27 avril 2008 : départ des îles Canaries en cyclomer
2 juillet 2008 : escale à Oyster Pond sur l'île de Saint-Martin aux Antilles (3.000 milles nautiques parcourus, soit 5.800km) et record du monde de la traversée de l'Atlantique en 65 jours entre les îles Canaries et l'île de Saint Martin
19 juillet 2008 : départ de Marigot (île de Saint Martin) en cyclomer
12 août 2008 : arrivée à Miami en Floride aux Etats-Unis (1.270 milles nautiques, soit 2.350km) et record du monde de la traversée de l'Atlantique en cyclomer avec escale en 107 jours, 2 heures et 40 minutes, 5.000 milles nautiques (9.250 km) entre Lagos (sud du Portugal) et Miami
9 septembre 2008 : départ de Fort Lauderdale jusqu'en Alaska à vélo couché
10 novembre 2008 : arrivée à Whitehorse au nord du Canada (7.231km)
5 au 14 décembre 2008 : Salon Nautic de Paris Porte de Versailles
Mai 2009, depuis Whitehorse descente de la Yukon River en kayak (3.200km), puis ce sera la traversée de la mer de Béring en direction de la Sibérie (2.200 milles nautiques soit 4.080km) et une dernière étape à vélo (plus de 10.000km) ramènera le jeune aventurier dans la capitale française.

le site est disponible en français, en anglais et en espagnol en attendant la version en russe.Pour suivre le défi inédit de tour du monde à la force humaine de Jean Gabriel Chelala jeangabrielchelala.com
Pour suivre le parcours de Jean Gabriel Chelala : Le journal de bord est disponible en français http://www.jeangabrielchelala.com/blogconcernant l'expédition 48°Nord
Toutes les Photos en haute définition © 48°Nord, sont en ligne
et en anglais http://www.jeangabrielchelala.com/blog-en
Tous les communiqués de presse http://phortail.org/running/parcours-global.html
dans des carnets organisés par étape et téléchargeables en libre accès http://www.flickr.com/photos/bretagneprod/collections l'expédition 48°Nord
Vidéos en HD libres de droit pour le droit à l'information, disponibles sur demande auprès de Bretagne Production International Ronan Liot 06 64 21 63 59

Médiatisation & Relations Presse
Sylvie Fourcade - Réseau Humacom
tél + 33 (0)1 42 33 26 42 - gsm +33 (0)6 03 05 11 97 - fax +33 (0)1 42 33 44 21


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sierrafox 60 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte